AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello petit Invité, tu sais quoi ? J.C est tout nouveau ! Il cherche du petit peuple !
→ Veuillez privilégier les prédéfinis ! Merci ! (2o.o5.11)

Partagez | 
 

 [RP ouvert] Un glaçon au pays de la fantaisie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le tigre lumineux !
avatar
Moi, je suis Le tigre lumineux !.

Masculin ■ Messages : 105
■ Age : 26
■ Localisation : Oscille entre ciel et Terre...
■ Humeur : Fou de rage, mais tu ne le verras pas.
■ Citation : Déteste-moi, cela vaudra mieux pour toi. Aime-moi, cela te détruira.


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Ryuu No Shinken
Etablissement: Gakutalia
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: [RP ouvert] Un glaçon au pays de la fantaisie.   Jeu 24 Mar - 22:18

Mais qu'est-ce qu'il faisait là, lui ? Comment était-il arrivé en plein milieu du parc bondé ? Pourquoi est-ce qu'il était venu déjà ? Il ne s'en souvenait pas. Boaf, ça ne devait pas être important.

Tora déambulait entre les stands et autres manèges, la main sur sa dague qu'il avait toujours sur lui. La cacophonie des diverses musiques censées être entraînantes le faisaient parfois grimacer, les rires, les pleurs et les cris l'agaçaient. En bref, il n'était pas vraiment à sa place. Il croisait des gens, en dépassait d'autres, mais le fait d'être le seul à justement être seul ne le choquait pas, pas plus que ça le gênait, à vrai dire. Mais cette masse de gens, c'était quand même un peu dérangeant...

C'est fou le peu que les gens ont à faire de leurs journées pour pouvoir consacrer leur temps à des futilités telles que les jeux. Il n'y a rien de constructif à monter dans un manège à sensations pour en ressortir tremblant, riant, sali par le diner qui a repris sa liberté, euphorique ou autres. C'est ce que pensait Tora, dégoutté par la vue d'une fille en larmes qui avait bien dû avoir la peur de sa vie, vu comme elle sortait de la maison hantée.

Ça, c'était le genre de manège dans lequel il montait les bras croisés, une expression figée sur le visage, et duquel il ressortait exactement comme il était entré, au grand désespoir des forains. Tora n'était pas vraiment une bonne publicité. À vrai dire, Tora n'était pas vraiment quoi que ce soit, alors...

Pas un seul jeu en rapport avec le sport, pas une seule arène pleine de défis, tout était de la pacotille. Tora soupira.

Il continuait de marcher en évitant les gens en sens inverse, dépassant ceux qui marchaient dans le même sens. Un choc le fit se retourner. Une petite fille au sourire innocent qui cachait bien des choses, armée d'une pomme d'amour, venait de faire une tache magnifique, parfaitement circulaire, sur son kimono blanc. Après un petit sourire narquois et une langue tirée à la va vite, la petite fille fit demi tour et rejoignit un groupe de gamin hilares.

Ça n'allait pas se passer ainsi. Tora avait senti la rage monter en lui tout au long de la petite scène, mais il s'était contenu, à grand peine, mais contenu. Mais la langue et les autres gamins... c'en était trop. Il s'avança à grandes enjambées vers le petit groupe qui se dispersa très vite et força la petite fille restée en plan à se retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
| Level 2 |
avatar
Moi, je suis | Level 2 |.

Féminin ■ Messages : 150
■ Localisation : Jewerly City
■ Humeur : changeante
■ Citation : "Ne me cherches pas, tu me trouveras"


MessageSujet: Re: [RP ouvert] Un glaçon au pays de la fantaisie.   Mar 5 Avr - 18:21

Imari était de bonne humeur, voire de très bonne humeur. L’explication à cela ? Et bien il n’y a en pas. Comment dire? Certains jour nous nous levons du mauvais pied et d’autre pas, c’est aussi simple que cela. Et puis, il semble qu’aujourd’hui rien n’était venu perturber ce sentiment de bien être. Tant mieux me diriez-vous, que cela dure alors.
La jeune fille se baladant sans vraiment de but précis s’était retrouvé au parc, en plein milieu d’une fête foraine de grande envergure. Pour une personne comme Imari qui croque la vie à pleine dent, c’était une occasion en or de pouvoir en profiter. La seule zone d’ombre qui pourrait composer ce tableau de bonheur était l’absence de sa sœur. Tant pis, la demoiselle se dit qu’elle reviendra avec Naho une prochaine fois, mais sans pour autant avoir fait le tour aujourd’hui. Les sœur Toshiba avaient beau être assez proche, elles n’étaient pas siamoises non plus.
Les couleurs étaient magnifiques, il y avait de la lumière partout et les bruits des attractions semblaient peu dérangeant à l’oreille de la jeune fille.
Fidèle à son caractère, les jeux d’adresses et d’hasard très peu pour elle. Ce qu’Imari recherchait était l’adrénaline, la peur de la hauteur, de la vitesse, le grand frisson …C’est ainsi que par réflexe son regard se porta automatiquement vers le grand huit, les montagnes russes, le cosmos etc. … Bien sure elle était humaine; à chaque fois qu’elle ressortait de ces attractions la jolie demoiselle avait le regard livide et une grosse envie de rejetait la totalité de ses repas de la journée. Mais pour la Toshiba, ce n’était que des futilités et sa ne gâcherait absolument pas son plaisir. C’est pourquoi elle y remontait seulement quelques secondes après s’être remis du choc que ces machines entrainaient. De plus, pour obtenir une place il fallait soit se battre soit attendre jusqu’à de longues heures. La fête foraine était à des lieux du monde civilisé que nous connaissons, seule la dure loi du plus fort, du plus rapide et du plus malin comptait, point de place dans les manèges pour les faibles.
Au bout de deux bonnes heures Imari commença à fatiguer et à avoir faim. C’est ainsi que la jeune fille vêtu d’une robe légère grise à volant descendant jusqu’au dessus des genoux, de richelieu noires et d’une veste en cuir couleur métal se dirigea vers un marchand ambulant de nourritures grasses à apporter et autres friandises. La demoiselle lui prit une glace à la pistache puis marcha vers le chemin du retour. Au fur et à mesure qu’elle avançait, la Toshiba se perdit dans ses pensées. Elle ne réfléchissait à rien. Même la glace qui commençait à couler sur ces grosses bagues ne la perturba pas. Elle revint à elle que lorsque la crème glacé atteint ces bracelets. Imari soupira puis se mit à sucer la froide substance. Très concentré par son travail elle ne vit pas le banc d’enfant courir dans sa direction. Ceux-ci la bouscula et PATATRA.
Le cornet lui échappa des mains et Imari tomba la tète la première sur le sol. L’impact aurait dut lui faire mal au nez, mais la jeune fille sans moquait totalement. Sa fierté en avait prit un coup et elle n’osait pas se relever. Mais ce que la demoiselle n’avait pas vu est que son dessert avait fait un vol plané pour s’écraser directement sur le visage d’un jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le tigre lumineux !
avatar
Moi, je suis Le tigre lumineux !.

Masculin ■ Messages : 105
■ Age : 26
■ Localisation : Oscille entre ciel et Terre...
■ Humeur : Fou de rage, mais tu ne le verras pas.
■ Citation : Déteste-moi, cela vaudra mieux pour toi. Aime-moi, cela te détruira.


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Ryuu No Shinken
Etablissement: Gakutalia
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: [RP ouvert] Un glaçon au pays de la fantaisie.   Mer 6 Avr - 15:36

Tora tenait la petite fille par le col et ses yeux rougis et exorbités par la rage faisaient des allers-retours entre le visage de la demoiselle maladroitement cachée derrière la pomme et la tâche sur son kimono. Il leva lentement la main, la petite fille se recroquevilla. Il l'attrapa par le col et la souleva du sol, elle s'appliqua à se débattre en fuyant son regard. Un bruit de chute se fit entendre, mais Tora ne réagit pas à celui-ci. Il réagit plutôt à la sensation de froid visqueux sur son visage. Il lâcha prise, se débarrassa de la glace sur sa joue et tenta de récupérer la petite fille qui partait en courant. Il était fou.

Manque de chance, il ne la rattrapa pas. Il revint sur ses pas, et vit une jeune fille qui, au sol, ne faisait pas un mouvement.

C'est un complot ? T'as fait exprès ?

Il se pencha sur la fille qu'il voyait très bien respirer, l'attrapa par le col, la souleva -son visage était caché par ses cheveux- et sortit sa dague.

Tu vois, ça ?

Il montra son kimono de la pointe de la lame

C'est un tissus précieux, qui a d'autant plus de valeur que je l'apprécie. Cette gamine me l'a tâché, et tu n'en étais pas loin. Tu lui as permis, volontairement ou non, je m'en fiche, de s'échapper. Tu vas payer pour vous deux.

Il leva un peu plus la fille et la secoua.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
| Level 2 |
avatar
Moi, je suis | Level 2 |.

Féminin ■ Messages : 150
■ Localisation : Jewerly City
■ Humeur : changeante
■ Citation : "Ne me cherches pas, tu me trouveras"


MessageSujet: Re: [RP ouvert] Un glaçon au pays de la fantaisie.   Mer 6 Avr - 19:27

Imari était passé d’une émotion à l’autre avec une grande rapidité. Ainsi la jeune fille aurait put être prise pour une personne souffrant de skyzophrénie ou extrêmement lunatique.
D’abord honteuse, elle n’osait pas ouvrir les yeux, ces joues s’étaient colorées d’une couleur rosé similaire à celle de ces cheveux. La demoiselle essayait de se convaincre que ce n’était qu’un cauchemar; que bientôt elle se réveillerait et oublierait facilement cet scène trop humiliante.

_« C'est un complot ? T'as fait exprès ? »

Toshiba n’entendit pas.
Mais tout à coup elle sentit qu’on la souleva. Automatiquement Imari pensa que quelqu’un venait pour l’aider à se relever et s’assurer si elle n’avait rien de casser. Mais la suite des évènements vint contredire cette théorie.
Il semblerait que la jolie jeune fille soit tombé sur un inconnue qui pouvait être tout sauf normal. Il sortit une dague.

_ Oula j’suis tombé sur un cinglé! Pensa-t-elle tout en exprimant un air de surprise

La pointe de son arme était dirigée vers une tache sur ces vêtements. Le jeune homme portait un kimono. Cela était vrai qu’en observant attentivement les traits de son visage nous pouvions aisément remarquer qu’il était plus chinois que japonais.
L’adolescente avait toujours vu les chinois comme un peuple sympathique mais il semblerait que les évènements qui vont suivre pourraient changer complètement sa vision sur la population de ce pays.

_« C'est un tissus précieux, qui a d'autant plus de valeur que je l'apprécie. Cette gamine me l'a tâché, et tu n'en étais pas loin. Tu lui as permis, volontairement ou non, je m'en fiche, de s'échapper. Tu vas payer pour vous deux. »

Cette phrase était la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Il la cherchait ouvertement, alors il allait la trouver. C’est ainsi que ce jeune homme réveilla la lionne qui sommeillait dans la demoiselle. Imari se dégagea, puis lui envoya un coup de poing avec toute la force de sa rage. Malgré le fait qu’elle possédait un grand nombre de bague à ses doigts, elle ne fit pas attention aux conséquences; à la douleur que cela pouvait entrainer pour le jeune homme.

_« Mais p*tain espèce d’enf*iré, tu vas pas bien!!!! Depuis quand on s’en prend aux gens pour une simple histoire de tâche ! On t’as jamais appris la politesse !!! C’est pas comme si je l’avait exprès, débile !!!Et puis t’as vu la honte monumentale que je vient de me prendre , je pense avoir largement payé ma maladresse »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le tigre lumineux !
avatar
Moi, je suis Le tigre lumineux !.

Masculin ■ Messages : 105
■ Age : 26
■ Localisation : Oscille entre ciel et Terre...
■ Humeur : Fou de rage, mais tu ne le verras pas.
■ Citation : Déteste-moi, cela vaudra mieux pour toi. Aime-moi, cela te détruira.


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Ryuu No Shinken
Etablissement: Gakutalia
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: [RP ouvert] Un glaçon au pays de la fantaisie.   Lun 11 Avr - 22:40

Tora eut un sourire – tout à fait charmant, soit dit en passant – face à la douleur provoquée par le coup de poing. Il avait l'habitude de se battre, et pas seulement avec son frère, et les bagues ne compensaient pas l'écart de force entre la jeune fille et les garçons, voire les hommes, contre lesquels il se battait.

Mais p*tain espèce d’enf*iré, tu vas pas bien!!!! Depuis quand on s’en prend aux gens pour une simple histoire de tâche ! On t’as jamais appris la politesse !!! C’est pas comme si je l’avait exprès, débile !!!Et puis t’as vu la honte monumentale que je vient de me prendre , je pense avoir largement payé ma maladresse

Il s'approcha de la jeune fille, qu'il força à reculer, jusqu'à ce qu'elle soit dos à un bâtiment. Il n'y avait plus personne dans les environs, et son sourire s'étira. Il continua de s'approcher, jusqu'à ce que son corps soit à quelques centimètres de celui de la jeune fille, sa tête baissée sur le visage de la jeune fille, le bras sur le mur, lui coupant toute retraite. Il devait se reprendre avant qu'il fût trop tard.

Okay, okay, je me suis peut-être emporté. Nous ne sommes pas partis du bon pied, et non, je n'ai pas vu la honte monumentale que tu viens de te prendre, je m'apprêtais à réprimander cette petite fille qui a VOLONTAIREMENT taché mon kimono. J'étais assez irrité contre cette gamine, ta glace lui a sauvé la mise, il m'a semblé logique, sur le coup, de m'en prendre à toi.

Il jeta un œil un peu plus intéressé qu'auparavant à la jeune fille. Plutôt jolie. Pas très grande, mais avec des jambes interminables, yeux verts, cheveux teints en rose, le teint appréciable, habits sophistiqués, une poitrine assez petite à son goût, mais bien mise en valeur.

Sans aucune expression, que ce fut d'appréciation ou de dépréciation, il reprit la parole en s'inclinant légèrement, de sorte à ce que son front vienne frôler celui de la demoiselle, histoire de montrer qu'il la considérait comme son égale.

On reprend à zéro ? Je suis Tora No Shinken, tu as peut-être déjà entendu parler de moi. Je te rassure, les rumeurs concernant mon homosexualité sont fausses.

Il avait dit cela d'un ton assez naturel, comme si ça l'était. Mais des rumeurs couraient en effet à son sujet, sans doute suite à des fantasmes de pucelles amoureuses. Il se taisait à leur sujet, mais prenait un certain plaisir à voir jusqu'où pouvaient aller ces rumeurs? Cependant, à cet instant, l'idée de rester dans l'observation des réactions dues à la rumeur ne lui était pas venue à l'idée. Il préférait passer directement aux étapes supérieures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
| Level 2 |
avatar
Moi, je suis | Level 2 |.

Féminin ■ Messages : 150
■ Localisation : Jewerly City
■ Humeur : changeante
■ Citation : "Ne me cherches pas, tu me trouveras"


MessageSujet: Re: [RP ouvert] Un glaçon au pays de la fantaisie.   Mer 13 Avr - 19:54

Après avoir prononcé ses dernières paroles, Imari remarqua que le jeune homme qu’elle venait de frapper avait un charmant sourire dessiné sur son visage. Certes l’écart de force qu’il peut y avoir entre un homme et une femme peut prêter à sourire, mais l’expression du visage de cet inconnue semblait fourbe. La demoiselle en eut quelques frissons. Ce sentiment fut de courte duré car l’adolescent visiblement d’origine asiatique fit en sorte qu’elle se retrouve dos au mur. Il n’y avait que quelques centimètres de vide pour séparer leurs deux corps, ce qui mit Imari légèrement mal à l’aise, non pas que la compagnie du sexe opposé lui faisait peur ou lui était inconnu, au contraire, mais cet personne ne lui inspirait aucune confiance. Et sa réaction de tout à l’heure en était la preuve. C’est ainsi que par réflexe elle regarda furtivement si les alentours étaient peuplés. Or tout les gens attirés par l’incident de précédent s’étaient dispersés voyant que le « spectacle » était finit.


Okay, okay, je me suis peut-être emporté. Nous ne sommes pas partis du bon pied, et non, je n'ai pas vu la honte monumentale que tu viens de te prendre, je m'apprêtais à réprimander cette petite fille qui a VOLONTAIREMENT taché mon kimono. J'étais assez irrité contre cette gamine, ta glace lui a sauvé la mise, il m'a semblé logique, sur le coup, de m'en prendre à toi.

La jeune fille était de nature assez naïve, mais la dague de tout à l’heure l’empêchait tout de même d’hôter sa garde si facilement. Elle qui d’habitude pouvait croire à n’importe quelle situation, la rosinette ne put qu’afficher un sourire forcé.

_ Oui ……. Surement …..

Après l’avoir détaillé des pieds à la tète, le jeune homme s’inclina de tell façon que leurs deux front se frôlèrent.

On reprend à zéro ? Je suis Tora No Shinken, tu as peut-être déjà entendu parler de moi. Je te rassure, les rumeurs concernant mon homosexualité sont fausses.

Tora No Shinken …… oui elle connaissait le nom. Comme elle, l’adolescent faisait partit des personnes dites populaires. Donc cela paraissait normale que cette appellation lui dise effectivement quelque chose. Certes quelques rumeurs circulait sur lui, comme sur la plupart des personnes d’ailleurs. Mais cela n’enlevait pas le fait que sa présentation était assez étrange.

_ Moi c’est Imari Toshiba. Je ne suis jamais au courant des rumeurs donc tu n’as pas besoin de te justifier.

Toute personne méfiante s’interrogerais sur ce besoin de se justifier. En général quand on nie le fait d’être homosexuelle s’est bien pour obtenir une fille. Mais ce genre de réflexion n’était pas dans l’état d’esprit de la demoiselle.
En détaillant de plus près de visage de Tora la jeune fille remarqua qu’il lui restait encore de la glace dans les cheveux. Elle prit alors un mouchoir et elle essaya d’enlever la crème glacé tant bien que mal.

_ Désolé tu as encore de la glace dans les cheveux.

Imari ne put s’empêcher de rire légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le tigre lumineux !
avatar
Moi, je suis Le tigre lumineux !.

Masculin ■ Messages : 105
■ Age : 26
■ Localisation : Oscille entre ciel et Terre...
■ Humeur : Fou de rage, mais tu ne le verras pas.
■ Citation : Déteste-moi, cela vaudra mieux pour toi. Aime-moi, cela te détruira.


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Ryuu No Shinken
Etablissement: Gakutalia
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: [RP ouvert] Un glaçon au pays de la fantaisie.   Lun 18 Avr - 12:43

Tora reprit son visage de marbre. La jeune femme était tout de même assez jolie, ais pas assez pour l'intimider. À vrai dire, personne n'était, à ce jour, assez beau pour l'intimider. Pas même son frère qu'il considérait presque comme son égal.

_ Moi c’est Imari Toshiba. Je ne suis jamais au courant des rumeurs donc tu n’as pas besoin de te justifier.

Tora soupira. Ce n'était pas un soupir d'aise, il n'était pas rassuré, seulement blasé. Elle n'avait pas vu la sorte d'humour qu'il s'était donné la peine de glisser là dedans... était-elle obtue ? Pas qu'il sache, et il en avait entendu parler, de cette Imari. Beaucoup auraient donné cher pour être à sa place, d'autres l'auraient frappé pour son attitude insultante. Pour lui, elle n'était qu'une fille parmi tant d'autres. Mis à part sa maladresse et le fait qu'elle n'avait pas remarqué la note comique de Tora, elle n'était pas grand chose. Ah. Si. Jolie, aussi.

Elle lui essuya les cheveux avec un mouchoir en marmonnant une excuse. Tora regarda autour d'eux et il vit qu'il n'y avait personne. Devait-il céder à certains instinct ? Il savait que cela n'avait rien de bon... il décida alors d'agir autrement. Doucement, il prit le mouchoir des mains d'Imari, l'humidifia à une fontaine proche et s'essuya les cheveux. Puis il revint au mur où il avait laissé la jeune fille.

Et si nous faisions un tour, maintenant que nous sommes là ?

Il n'en avait pas particulièrement envie, mais il ne l'avait pas laissé entendre dans le ton de sa voix, ni laissé voir dans son faciès. Sans attendre, il prit Imari par la main et l'entraîna dans la fête. Il y avait de la musique partout, les lumières commençaient à s'allumer avec le soir qui pointait son nez. Quelqu'un de sensible en aurait été touché. Mais pas Tora.

Son frère aurait rit s'il l'avait vu là, tenant la main d'une jeune fille. Il s'efforçait d'avancer lentement, et ne lâchait pas le poignet d'Imari. Il se tourna vers elle.

Que veux-tu faire ? C'est moi qui paie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
| Level 2 |
avatar
Moi, je suis | Level 2 |.

Féminin ■ Messages : 150
■ Localisation : Jewerly City
■ Humeur : changeante
■ Citation : "Ne me cherches pas, tu me trouveras"


MessageSujet: Re: [RP ouvert] Un glaçon au pays de la fantaisie.   Sam 23 Avr - 9:45

Plus naïve qu’Imari tu meurs.
N’importe qu’elle personne n’aurait jamais accepté aussi facilement de suivre un inconnu qui de plus, quelques minutes avant avait eut une réaction si étrange. Ce n’est pas pour rien que dès notre plus jeune age une des premières directives que donne des parents normaux et de ne jamais suivre des inconnus.
Ce comportement lui avait déjà porté préjudice. Maintenant espérons que pour le jeune homme elle ne s’en rendrait jamais compte.

_ « Et si nous faisions un tour, maintenant que nous sommes là ? »

La jeune fille avait déjà vu tout ce qui avait à voir mais Imari décida tout de même d’accepter. La demoiselle pensait que se serait déplacé de ne pas accepter. Mais le fait que Tora l’invite n’était-il pas déplacé ? Cette idée ne lui effleura même pas l’esprit.
Or avant même que l’adolescente ne lui donne sa réponse le jeune homme la prit par la main et l’entraîna vers le bruit et l’agitation de la fête foraine, qui malgré la nuit, battée toujours son plein.
Toshiba rougit. Cet adolescent semblait très entreprenant, elle en était un peu déboussolé. Cela lui en avait fait complètement oublié la dague. La demoiselle avait pour habitude de rapidement passer à autre chose ; maintenant ce qui l’intéressait était de découvrir Tora.

« _ Que veux-tu faire ? C'est moi qui paie. »

C’était une très bonne question. Imari avait déjà testé toutes les attractions qui pouvaient l’intéressait. Elle avait eut sa dose. Or il était hors de question de refuser une invitation, sa ne se faisait pas.
Alors que faire ? La demoiselle ne connaissait pas la personne qui l’accompagnait, donc elle en conclut qui serait bien de choisir quelque chose de simple, de neutre de cliché.
La jeune fille porta son pouce de sa main libre à ses lèvres puis se mit à le mordiller. En pleine réflexion celle-ci parcoura du regard pendant environ une bonne minute et demi ce qui l’entourait.
Enfin elle décolla ses doigts de sa bouche pour pointer un manège en forme de roue dressé, la grande roue. Celle-ci répondait parfaitement au critère que l’adolescente s’était fixée.

« _ Sa te dit un tour de grande roue ? »

[ désolé c'est un peu nul mais j'avais pas le temps de faire mieux ^^" ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le tigre lumineux !
avatar
Moi, je suis Le tigre lumineux !.

Masculin ■ Messages : 105
■ Age : 26
■ Localisation : Oscille entre ciel et Terre...
■ Humeur : Fou de rage, mais tu ne le verras pas.
■ Citation : Déteste-moi, cela vaudra mieux pour toi. Aime-moi, cela te détruira.


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Ryuu No Shinken
Etablissement: Gakutalia
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: [RP ouvert] Un glaçon au pays de la fantaisie.   Lun 9 Mai - 23:28

Après un petit temps de réflexion qui parut durer une éternité et peut-être même un peu plus longtemps, Imari se décida. Elle avait porté le pouce à la bouche durant ce laps de temps, ce qui lui avait donné l'air d'être bien plus jeune que ce qu'elle était en réalité. La jeune fille avait l'air d'avoir des attitudes enfantines, des réaction un peu puériles, un amour inconditionnel pour le sucre, et d'autres petites choses. Cela n'était pas pour déplaire à Tora, qui la trouvait assez charmante. À voir par la suite.

Un tour dans la grande roue, donc. Un caprice d'enfant gâtée, une stratégie, un test, ou bien une invitation à un romantisme ouvert ? Le jeune homme décida de ne pas se mouiller et de faire le niais qui n'a rien remarqué. Il serait bien temps d'improviser selon l'évolution des choses, selon les circonstances.

-Bien, c'est parti pour un tour de grande roue, alors.

Il tira a jeune file par la main qu'il n'avait jamais lâchée et l'entraîna vers la queue devant la grande roue. Quelques personnes attendaient leur tour pour grimper dans le manège. Ils en avaient pour dix minutes à attendre, tout au plus.

-J'espère que tu es assez patiente pour faire la queue ?

Tora la regardait dans les yeux. Elle n'était vraiment pas laide, et il aurait bien été un peu plus loin avec. Mais avant tout, il fallait voir si elle avait la mentalité nécessaire. Il fallait qu'il prenne ses précautions pour être tranquille.

Une voix s'éleva de la foule.

-Tora No Shinken ! C'est bien toi ! Regardez les filles, il a une copine !

Une protestation s'éleva dans la foule. Bizarrement, toutes les voix étaient féminines (sauf une ou deux, il faut avouer que Tore avait tellement la classe que personne ne restait indifférent). Il lâcha la main d'Imari et se tourna vers elle tandis que de petits groupes s'avançaient vers eux.

-Désolé...

[excuse-moi pour le temps, j'étais en pleine période de partiels :/ et... pour la longueur... si je faisais plus c'était sans doute handicapant pour toi.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
| Level 2 |
avatar
Moi, je suis | Level 2 |.

Féminin ■ Messages : 150
■ Localisation : Jewerly City
■ Humeur : changeante
■ Citation : "Ne me cherches pas, tu me trouveras"


MessageSujet: Re: [RP ouvert] Un glaçon au pays de la fantaisie.   Ven 20 Mai - 19:32

-Bien, c'est parti pour un tour de grande roue, alors.

La réponse de Tora semblait lui convenir à merveille.
Elle esquissa un sourire, son analyse ne devait qu’être parfaite pour avoir un tel résultat. La jeune fille eut une petite pensée pour sa jumelle. On dirait qu’à force de côtoyer sa sœur depuis toujours l’étudiante commencer à avoir quelques traits de son caractère, entre outre celui d’une réflexion extrêmement bien tissée et d’une analyse parfaite. Cette situation ne lui déplaisait pas, au contraire.

Or l’idée que le dénommé Tora puisse faire abstraction de ses propres envies pour ne pas décevoir la demoiselle ne lui vint pas à l’esprit. Il n’était pas exclus non plus qu’il faisait partis de ce genre de personne qui pour faire plaisir à son entourage était capable de toutes sortes de sacrifices ; ceux-ci seraient prêt à donner corps et âmes pour les gens qui leurs sont chers.
Mais heureusement que ce genre de réflexions n’était pas une spécialité d’Imari, se poser ce genre de questions la rendrait folle.

- J'espère que tu es assez patiente pour faire la queue ?

_ Oh non ! Espérons que l’attente ne dépassera pas dix minutes!

C’est beau l’espoir, mais le jeune homme attendait une qualité dont Imari était totalement dépourvut. D’ailleurs le pouvoir de supporter une situation avec calme et modération, pas tout le monde en était capable.
Quand la demoiselle désirait une chose, elle devait l’obtenir de suite, prendre son mal en patience était une expression dénouée de sens et inconnue pour elle. Déjà toute petite si la longue queue chez le vendeur de glace ne se réduisait pas dans la minute qui suivait celle-ci commençait à pleurer, taper du pied, protester ; en clair elle devait ingérable. Bien évidemment, vous devez vous douter qu’aujourd’hui Toshiba n’était plus actrice de ces réactions puériles. Cela aurait était embêtant pour elle, et surtout très embarrassant pour l’étudiant. Maintenant la jeune femme se contentait de montrer son exaspération en soupirant et en se plaignant.

Elle s’apprêtait à commencer un discours plutôt polémique argumentant le fait que si les responsables prenaient certaines décisions le temps d’attente aurait pour conséquence d’être réduit, quand tout à coup Tora plongea son regard sombre dans le sien.
Ces yeux ; la rosinette ne savait qu’en penser. D’un coté ils semblaient si glacials, si solitaires ; les ténèbres y baignaient montrant un « je ne sais pas quoi » d’impressionnant voire effrayant chez ce personnage. Mais cette mer de noirceur était si attirante, si exceptionnel. Plusieurs émotions à la fois contradictoire et complémentaires se bousculaient dans le cœur de l’étudiante.

Tora ne le savait peut être pas, mais il venait de s’éviter les foudres d’une Imari dont l’attente faisait d’elle une personne particulièrement irritable et médisante. Toshiba était complètement perdu dans ce regard qui était d’une telle intensité ; peut être trop forte pour la demoiselle.

-Tora No Shinken ! C'est bien toi ! Regardez les filles, il a une copine !

La petite bulle dans laquelle la rosinette s’était reclus venait d’éclater.
C’est alors un visage fort surpris et un peu perdu qui se retourna vers une foule qui avait l’air de protester. Ok protester, bon protestons alors,… mais que protestaient toutes ces jeunes filles(et garçons). Imari se sentait épié, on la dévisageait. D’ailleurs si ces jeunes gens avaient eut des fusils à la place de leurs globes oculaires la demoiselle aurait put être comparé à une passoire par le nombre de balles auraient traversé son corps simultanément. Or c’est bien l’impression que lui donner ces personnes
Tora se retourna à son tour vers elle et lui lâcha la main.

-Désolé...

L’étudiante fit rapidement le rapprochement. C’est vrai qu’elle se baladait main dans la main avec Tora No Shiken, dans cette ville il faisait parti de ces jeunes hommes qui étaient équivalent à Brad Pitt et Tom Cruise. Alors donc c’était des groupies. Ce genre de personne, la jeune fille avait beaucoup de mal à comprendre leurs psychologies et ne les portaient pas spécialement dans son cœur. Combien de fois avait-elle dut subir l’excès de rage d’un groupe de groupies furibondes.
Certes en tant que très jolie jeune fille elle jouissait d’une grande popularité, mais cela n’arrêtait pas les ardeurs de ces adolescentes n’osant jamais approcher l’objet de leurs désirs ou se rendant compte qu’elle n’aurait jamais une chance avec,qui décidaient par dépit que personne ne l’aurait. Nombres personnes avaient sombré dans la folie à cause de ce genre de comportement.

Voilà maintenant que ce groupe venait dans leurs directions.
Si vous interrogerez Toshiba sur la solution pour supprimer ce genre de mentalité elle vous répondrait qu’il fallait détruire le mal par le mal.

_ Eh bien, tes groupies ce sont vraiment des laiderons!

C’est ainsi que dans un regard de provocation vers ces lycéen(enne)s la demoiselle prit le visage de Tora dans ces mains et l’embrassa langoureusement.
Contrairement à sa sœur Imari n’était pas si vicieuse, mais voir le rêves de ces personnes leurs échapper et se briser dans leurs yeux, entraînant toutes sortes de rictus de rage, elle ne niera point en avoir tiré aucune satisfaction.

_ Et maintenant, vous nous laissez ?

L’avantage que nous pourrons tirer de cette situation et que du coup la jeune fille avait complètement oublié la lenteur avec laquelle la queue se réduisait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le tigre lumineux !
avatar
Moi, je suis Le tigre lumineux !.

Masculin ■ Messages : 105
■ Age : 26
■ Localisation : Oscille entre ciel et Terre...
■ Humeur : Fou de rage, mais tu ne le verras pas.
■ Citation : Déteste-moi, cela vaudra mieux pour toi. Aime-moi, cela te détruira.


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Ryuu No Shinken
Etablissement: Gakutalia
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: [RP ouvert] Un glaçon au pays de la fantaisie.   Ven 20 Mai - 21:20

Le groupe s'était rapproché, et Tora avait soupiré. Sil il avait pu garder son état naturel, il aurait tout simplement lancé une ou deux répliques cinglantes, voire une ou deux mains, dans le tas, et il aurait été vite dispersé. Mais il ne pouvait pas faire cela, il le savait très bien. Il avait promis à Ryuu de faire le gentil, d'adopter le caractère de son jumeau, au moins en apparence -au fond, quelle utilité ?- et devait tenir sa promesse. Car Ryuu, son frère, était peut-être bien la seule entité que Tora respectait. Sans savoir pourquoi, il écoutait son frère, tout en ayant un impact sur lui. Cela le révoltait. Il était altéré par un autre humain ! Mais le jeune homme avait conscience que ce devait être dû leur gémellité, et rien de plus.

Ce qu'il ne pouvait pas faire, Imari le fit à sa place, le faisant sourire -assez discrètement pour que personne ne le visse, tout de même. Elle avait lancé la petite réplique qui avait fait gronder le groupe, amenant le monde à se rapprocher et à former un cercle autour de la scène. Tout ce qui allait se passer là ferait le tour de la ville en à peine quelques heures. Surtout que la Toshiba était, elle aussi, populaire. Ah ! Qu'il était jouissif de voir les mines renfrognées non seulement de ceux qui composaient le groupe, mais aussi des personnes qui ne faisaient qu'assister à la scène ! Tora se retenait de rire.

En revanche, il fut assez surpris quand Imari l'embrassa. Elle dut avoir u peu de mal au début, mais il se baissa, afin de lui faciliter la tâche, et lui rendit son baiser, posant délicatement une main sur la hanche de la jeune fille et l'autre dans son dos. Cette réaction de la jeune fille avait l'avantage de lui prouver qu'elle avait le caractère nécessaire. Il pouvait jouer avec elle sans soucis. En tout cas, il le pensait. Personne n'est à l'abri de l'erreur, pas même le sieur No Shinken. Quand leur baiser se termina, Imari leur demanda de partir, mais les groupies ne firent que s'avancer, menaçantes, vers elles. Tora se plaça devant celle qui passait pour sa petite amie et lança un regard noir alentour.

Essayez seulement de l'approcher.

Le groupe se dispersa, ainsi que la foule qui avait assisté à la scène. Quelques personnes, celles qui n'aimaient pas Tora au point d'essayer de lui pourrir la vie, applaudirent avant de tourner les talons. Bizarrement, la queue devant le manège avait disparu, ils avaient une nacelle à disposition.

Tora s'avança, se posta près de la nacelle, s'inclina légèrement, présentant sa main à Imari, pour l'aider à monter dans le manège. Leur tour de grande roue allait enfin pouvoir commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
| Level 2 |
avatar
Moi, je suis | Level 2 |.

Féminin ■ Messages : 150
■ Localisation : Jewerly City
■ Humeur : changeante
■ Citation : "Ne me cherches pas, tu me trouveras"


MessageSujet: Re: [RP ouvert] Un glaçon au pays de la fantaisie.   Dim 22 Mai - 15:01

Oula les répliques et la réactions d'Imari avait eut l'air de faire son petit effet, beaucoup trop d'ailleurs.
Là vous pourrez vous dire que c'est pas grave, que la demoiselle avait surement prévu un plan de secours aussi grandiose que son intervention précédente; que l'on ne pouvait pas aller si loin sans se préparer une bouée de sauvetage.
Eh bien vous vous tromperez. Sa réaction aussi inconsciente et risquée soit-elle avait été dicté par l'instinct de la jeune fille. Ainsi vous pourrez vous rendre compte que laissez Imari se balader toute seule dans une endroit bondé était aussi dangereux que de laisser un nouveau-né tout seul dans une baignoire.
Si vous essaierez plus tard de la raisonner et de lui faire prendre conscience des risques qu'elle venait de prendre, Toshiba vous racontera les évènements qui suivirent en disant que si cela en aurait était autrement elle aurait improvisé mais comme c'était du passé il était inutile de revenir là-dessus. Imari a toujours réponse tout, c'est une vrai tète de mule.

Revenons aux évènements qui suivirent.
Comme prévu les groupies venaient de recouvrir un masque assez menaçant, a en faire frémir n'importe quelle personne. Elles s'avancèrent menaçantes mais Tora se plaça devant la rosinette.

_"Essayez seulement de l'approcher."

Le ton sur lequel fut prononcé cette phrase était sec et froid. Celle-ci sonnait comme une menace, or la voix de No Shinken ne s'était pas élevée, elle était resté si calme, un calme légendaire.
Mais celui-ci eut pour conséquence d’amplifier l'effet de reproche, si bien que la foule se dispersa.
Il n'a fallut qu'une remarque pour qu'ils désertent tous la file d'attente, décidément ce garçon était surprenant.

Ainsi les deux jeunes gens purent s'installer dans la prochaine nacelle. En tout bon gentleman Tora aida la demoiselle à s'y installer.
Deux minutes passèrent sans qu'ils ne disent un seul mot.
Certes l'altitude du jeune homme avait étonné Toshiba mais ce n'était pas la raison de son silence.
Deux minutes fut le temps où l'étudiante put se retenir. Elle n'en pouvait plus... la situation était tellement ...... drôle!

Imari explosa de rire.

_ "Comment tu les as trop remis en place, fait gaffe un jour ils vont finir par te violer !"

La demoiselle essayait de se calmer tant bien que mal.
Son regard se porta alors vers la vue qui, avec le temps, devenait de plus en plus magnifique. Tout semblait si petit et éphémère à cette hauteur. Cette vision pleine de nostalgie eut le don de calmer le fou rire de Toshiba.
C'est alors qu'un visage plus serein se tourna vers le jeune homme.

_ Et aussi, désolé de t'avoir embrasser comme cela. En général je n'ai aucun problème avec cela mais ce n'est pas le cas de tout le monde.

Comme vous venez de comprendre, un baiser ne signifiait pas grand chose pour Imari.
C'est pourquoi la demoiselle était capable d'embrasser bon nombre d'inconnu sans aucun problème. La jeune fille était assez connu pour ce genre d'attitude et bon nombres de personne ne la comprenait pas.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Moi, je suis .



MessageSujet: Re: [RP ouvert] Un glaçon au pays de la fantaisie.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP ouvert] Un glaçon au pays de la fantaisie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville aux Jumeaux  ::  :: → Parc Central-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com