Hello petit Invité, tu sais quoi ? J.C est tout nouveau ! Il cherche du petit peuple !
→ Veuillez privilégier les prédéfinis ! Merci ! (2o.o5.11)

Partagez | 
 

 Un camarade de classe ? ( PV : Kyle )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
une modotte travailleuse et... /pan/ !
avatar
Moi, je suis une modotte travailleuse et... /pan/ !.

Féminin ■ Messages : 331
■ Age : 23
■ Localisation : Sshh,on écoute tranquillement le bruit des vagues...
■ Humeur : Mmh,Pas déranger !
■ Citation : Tch ! Sa m'intéresse pas !


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Luna Akami
Etablissement: Suomus
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Un camarade de classe ? ( PV : Kyle )   Lun 17 Jan - 21:30

Rena était,pour tout dire,nouvelle dans cette école. Elle avait décidée,sans en parler à sa sœur,mais celle-ci s'en rendrait compte bientôt,de tout recommencer à zéro,en particulier du coté de sa sociabilité,des relations avec ses camarades de classes.

Ce fut au bout de trois jours de réflexion ultime et bien avancée,après avoir fait tout les chemins possibles qu'il lui faudrait pour parvenir à renouer contact avec les autres,qu'elle se décida. Ce ne fut que depuis une semaine qu'elle était là,avec sa sœur,pour fuir son passé et changer sa vie. Elle s'en sortait pas mal,enfin,disons pas mal,elle n'avait presque pas sortie de mots depuis son arrivée.

Mais aujourd'hui,elle décida que ce sera révolution,qu'elle changerai une bonne partie de ses manières. La voilà donc partie,toute prête,sac en main,une belle lueur dans les yeux... Sa sœur la rappelle,un peu plus réveillée,que si elle compte y aller en pyjama,c'est son problème... Cinq minutes de retard,pour avoir voulu faire la maligne. Elle couru,du moins ici personne ne soupçonnerai que la course à pied,ou tout autre sport,pouvait être son sujet de hantise favori. Alors elle se décida tant bien que mal à courir,vu qu'elle était partie après sa sœur qui elle avait la tête sur les épaules.

Elle arriva tout de même à l'heure,heureusement pour elle. Elle se fit réprimander deux fois pour avoir la tête dans les nuages. Vraiment,vouloir faire des efforts pour arranger sa vie sociale... Serait-ce mieux que de rester comme avant et ne pas trop perturber son équilibre mental ? Elle ne savait pas trop quoi faire justement...

Vint la pause,et Rena put enfin se détendre. Elle sombra quelques instants,quand elle se rendit compte qu'elle venait de tomber par terre. On a dit sombrer,pas s'évanouir Rena... En tout les cas,elle écrasait le sac de quelqu'un,mais qui ? Elle releva la tête,et un jeune homme était assis là. Elle ne su dire aucun mot sur le coup,et resta muette pendant plusieurs minutes encore.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ∞ - - - - -

{couleur d'édition}



Je suis le fantôme de Jewerly... un être qui est toujours là,sans l'être ( ou alors appeler moi : Flemme de se déconnecter <.< )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuro-tenshi.forumactif.com/
Invité
avatar
Moi, je suis Invité.



MessageSujet: Re: Un camarade de classe ? ( PV : Kyle )   Mar 18 Jan - 19:36

Une journée de classe. Autant dire, une journée pourrie. Ennuyeuse, inintéressante, inutile… Kyle n’avait jamais aimé l’école, et ça n’allait pas changer du jour au lendemain. Pour arranger les chose, aujourd’hui, son cher frère n’était pas là, réunion hyper-importante du Conseil de Gestion, si il avait bien compris. Il ne savait pas pourquoi les réunion du Conseil étaient toujours pendant les cours, alors que celles du Comité de sécurité prenaient systématiquement sur leur temps libre. Il faudrait qu’il fasse la remarque à Len… un jour où il serait de bonne humeur, hein !

Assis sur un banc, dans un coin de l’immense cour du lycée, l’adolescent ruminait donc ces sombres pensées. A tel point qu’il ne remarqua pas la jeune fille brune s’approcher. Jusqu’à ce qu’elle s’étale avec la grâce d’un plat de nouille qui se décolle du plafond, juste devant ses pieds, et pile sur son sac de cours.
Première réaction de Kyle : mode carpe. Autrement dit, yeux écarquillé, bouche ouverte, la stupeur incarnée. Il savait qu’il n’était pas moche, mais de là à ce qu’une fille tombe à ses pieds…
Une demi-seconde plus tard, deuxième réaction, à l’intention de son sac de cours, dont le contenu risque d’être dans un mauvais état : « Pas une grosse perte. Avec un peu de chance, ça me servira de prétexte pour ne pas avoir fait mes devoirs de français ».
Troisième réaction : un sourire commence à étirer ses lèvres. Sourire qui se serait probablement transformé en hennissement de rire, si sa conscience ne s’était pas interposée.
Pendant quelques secondes, Kyle fut confronté à un choix : éclater de rire, ou s’abstenir.
On pouvait presque imaginer un petit ange et un petit démon, chacun d’un côté de son crâne, murmurant dans ses oreilles des conseils contradictoires. Ce qui donnerait à peu près ceci :

Petit Démon ( un sourire tentateur aux lèvres) : Vas-y, marre-toi, fous toi d’elle ! Elle s’est étalée en beauté, c’est normal, comme réaction. Et puis si elle se vexe, c’est franchement qu’elle est susceptible.

Petit Ange (air désapprobateur) : Surtout pas ! Ce serait très malpoli. Au passage, ton rire, il me casse franchement les oreilles. Et puis pense à elle, la pauvre. Déjà qu’elle est tombée, si en plus tu te paye sa tête… Non, ce ne serait vraiment pas correct. Aide là plutôt à se relever.

Petit Diable (dans un éclat de rire) : Ouais, c’est ça, propose lui ton aide, et une fois que tu lui tiens la main, lâche la, histoire qu’elle se ramasse doublement !

Petit Ange (fusillant l’autre du regard) : Y a des baffes qui se perdent… Ecoute Kyle, tu appartient au Comité de sécurité, tu te souviens ? Ton rôle, c’est d’aider les autres habitants, pas de les enfoncer ! Alors vire-moi ce sourire moqueur et propose lui ton aide. En espérant qu’elle ne se soit pas fait mal.

Petit Démon (ironique) : Et pourquoi pas lui servir le thé, tant qu’on y est ! Allez, rigole, Kyle ! Tu veux que je t’aide ? Je peux te raconter une blague, si tu veux. Alors, c’est l’histoire d’un type qui entre dans une bar et qui… (incapacité soudaine à parler, due au fait que le Petit Ange lui a envoyé son auréole dans la tête).

Petit Ange (ravi) : Depuis le temps que ça me démangeait de faire ça… Bon débarras ! Allez, Kyle, exécution !


Suite à ce débat épique, Kyle se força à réprimer son fou rire, se contentant de poser un regard mi-amusé mi-inquiet sur la jeune fille.
Appliquant les conseils de l’angelot, il se leva pour s’accroupir à côté d’elle et lui tendre la main, un sourire malicieux aux lèvres.

- Tout va bien, tu ne t’es pas fait mal ? Je sais que ma beauté est éblouissante, mais je ne demande pas pour autant qu’on se prosterne ainsi à mes pieds. M’enfin, si tu insiste pour me vénérer, je peux peut-être faire un exception… Belle chute, en tous cas. Sur une échelle de 1 à 10, ça méritait au moins 8. Et plus sérieusement, y a besoin d’aller à l’infirmerie ?


Kyle, ou comment concilier moquerie et inquiétude altruiste.

Revenir en haut Aller en bas
une modotte travailleuse et... /pan/ !
avatar
Moi, je suis une modotte travailleuse et... /pan/ !.

Féminin ■ Messages : 331
■ Age : 23
■ Localisation : Sshh,on écoute tranquillement le bruit des vagues...
■ Humeur : Mmh,Pas déranger !
■ Citation : Tch ! Sa m'intéresse pas !


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Luna Akami
Etablissement: Suomus
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: Un camarade de classe ? ( PV : Kyle )   Mar 1 Fév - 21:06

Pour ce qui était d'avoir une parfaite symbiose entre s'éclater en beauté devant quelqu'un,et plus précisément sur son sac,et avoir une poisse qui semble être apparu depuis qu'elle essaye de faire des efforts pour être sociable. Ou alors c'était juste pas son jour... Mais oui !! Elle avait juste essayé de mettre son plan à exécution le jour où il fallait pas... Tout s'expliquait donc... Mais non Rena,tu prends juste trop d'importance à ce que tu veux faire,résultat tu en oublies ce qui se trouve autour de toi...

Dans sa nature qui n'est pas parfaite à ses yeux,Rena a du mal à parler,elle ne cesse de bredouiller,de chercher ses mots,pour finir rouge comme une tomate et en oublier l'essentiel,son interlocuteur. Elle a alors finit par avoir un mécanisme automatique,ses cordes vocales se bloquent lorsque qu'elle n'est pas en situation sereine pour elle. Elle avait beau ouvrir la bouche,aucun son n'en sortait. Du moins,elle savait que temps que la personne en face d'elle n'aura pas décrochée un mot,elle n'en décrochera aucun non plus. Jamais dans sa vie elle n'avait commencé de conversations,peut-être une fois,avec sa jumelle,mais sinon...

Le jeune homme finit par bouger,après une ou deux minutes de réflexion. Il faut dire,qu'il en était dans une si intense réflexion,qu'elle avait l'impression qu'il hésitait entre l'aider ou la laisser par terre. Dans l'une ou dans l'autre,elle aurait finie par se relever de toutes façons. Il s'accroupit et lui tendit une de ses mains. Elle hésita tout d'abord,car n'avait-il pas une plus mauvaise attention derrière ? Méfiance méfiance... Avec notre Rena,faut se méfier de tout,car sait-on jamais quel mauvais tour la vie peut nous présenter...

- Tout va bien, tu ne t’es pas fait mal ? Je sais que ma beauté est éblouissante, mais je ne demande pas pour autant qu’on se prosterne ainsi à mes pieds. M’enfin, si tu insiste pour me vénérer, je peux peut-être faire un exception… Belle chute, en tous cas. Sur une échelle de 1 à 10, ça méritait au moins 8. Et plus sérieusement, y a besoin d’aller à l’infirmerie ?

L'auto-dérision faisait partie du menu aujourd'hui dans l'esprit de Rena. Elle savait très que sa chute n'était pas envier... Mais bon,elle aimerait éclater de rire,se moquer d'elle même,juste se lâcher un bon coup sur la personne qu'elle est. Elle comprit finalement pour une fois que du point de vue où elle était tombée,se devait être bien marrant,à se fendre la poire presque. Même si,d'un autre point de vue,elle ne s'était point prosternée à ses pieds,et jamais Rena ne se serait prosternée devant quelqu'un si cent autres ne l'avaient pas fait juste avant.Elle finit par lui prendre la main,et tenta de se relever.

La douleur suraigu qui survint après au niveau de sa cheville ne faisait pas partie de ce qu'elle avait prévue. Et c'est ainsi qu'elle se préoccupa enfin de ce qui l'avait fait tomber. Un malheureux bout de bois qui traînait dans le chemin et sur lequel elle avait marché,puis se fit bien mal.

" Euh... J'ai bien remarqué que c'était une belle chute oui... Si belle que ma cheville s'est faite mal en tombant. je dirais qu'un tour à l'infirmerie ne serait pas de refus,sauf si... "

Elle retenta de se relever,fit un pas et retomba aussitôt.

" Bon,tu veux bien m'aider ? Car je sens que si j'y vais toute seule à ce train j'y serais encore demain.... s'il te plaît. "

Elle resta debout sur un pied,à le regarder. Peut-être est-ce la panique qui lui a fait dire tant de mots... Et puis,elle a réussie à être polie,pour une fois.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ∞ - - - - -

{couleur d'édition}



Je suis le fantôme de Jewerly... un être qui est toujours là,sans l'être ( ou alors appeler moi : Flemme de se déconnecter <.< )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuro-tenshi.forumactif.com/
Invité
avatar
Moi, je suis Invité.



MessageSujet: Re: Un camarade de classe ? ( PV : Kyle )   Mar 8 Fév - 19:11

La fille passa par une phase « tomate », rougit, sembla perdre complètement ses moyens, avant d’observer la main tendue de Kyle, l’air vaguement suspicieux. Logique. Qui sème les moqueries récolte la méfiance. Proverbe adapté par et pour les jumeaux Mayer. Et puis il fallait bien avouer qu’il y avait songé, à faire semblant de l’aider à se relever pour mieux la faire retomber. Donc pas de raison de se vexer pour ça. Il se contenta de continuer à tendre la main, en espérant que la fille se déciderait avant qu’il ne commence à avoir des crampes.
Finalement, elle mit sa main dans celle du garçon, et en profita pour essayer de se relever. Pas sans dommages, apparemment. Son visage blêmit, sûrement sous l’effet d’une quelconque douleur, à moins qu’elle ait aperçu quelque chose de particulièrement effrayant derrière Kyle. Qui, au cas où, jeta un rapide coup d’œil dans son dos. Mais non, rien de choquant. Des lycéens qui bavassaient, des garçons qui parlaient d’une voix forte du dernier match de foot, un groupe de fille à l’air particulièrement idiot qui riaient comme des dindes, mais pas de quoi s’inquiéter.
Se retournant vers la fille qui fixait d’un air vindicatif l’objet qui l’avait fait trébucher, à savoir une malheureuse planche de bois, il allait ouvrir la bouche histoire de s’enquérir de son état, quant elle le devança d’une voix timide et hésitante.

" Euh... J'ai bien remarqué que c'était une belle chute oui... Si belle que ma cheville s'est faite mal en tombant. je dirais qu'un tour à l'infirmerie ne serait pas de refus,sauf si... "

Bon. Elle n’avait pas l’air vexée par la remarque ironique du garçon. Au contraire, elle l’avait peut-être pris un peu trop au sérieux. Chose à ne pas faire face à Kyle. La plupart du temps, il disait des choses sans réfléchir, comme ça lui venait, sans penser aux conséquences que cela pouvait avoir sur les gens en face de lui. Il avait beau se répéter de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler, le naturel revenait toujours au galop, et ses lèvres formaient les mots avant que son cerveau n’ait pu les analyser correctement. C’est ainsi qu’il commettait des bourdes. Des grosses bourdes. L’autre raison pour laquelle il ne fallait pas trop prendre au sérieux ses discours, c’est que la plupart du temps ils étaient bourrés d’âneries, mais décrites d’une telle manière que les gens crédules les gobaient tout entière. Cela faisait beaucoup rire le jeune homme, mais un peu moins ses interlocuteurs. Bref, en résumé, n’écoutez jamais ce que dit le fou noir. Ou alors oubliez-le instantanément.
Tentative de la part de la fille pour se relever. Fail, elle a effectivement un problème au niveau de la cheville. Eh, Kyle, réagis, un peu ! Où sont passées tes bonnes manières ? Bon, d’accord, mauvaise question, elles n’ont jamais vraiment existé. Mais il n’est jamais trop tard pour apprendre.

" Bon, tu veux bien m'aider ? Car je sens que si j'y vais toute seule à ce train j'y serais encore demain.... s'il te plaît. "

Le temps qu’il cogite, la demoiselle s’est impatientée. Le visage de Kyle se ferma totalement, et c’est sur un ton sérieux et sec qu’il répondit :

- Non.

Pendant quelques secondes, il regarda la fille se décomposer en face de lui, avant de décider que l’embêter plus longtemps relèverait de la pure méchanceté.
L’expression dure s’effaça aussi vite qu’elle était venue, laissant place à un sourire éclatant.

- Je plaisante, bien sûr que je vais t’aider ! Ce serait vraiment ignoble de ma part de laisser une demoiselle en détresse sur un pied au milieu de la cours. Surtout qu’on finirait sûrement par se demander ce que tu fais plantée là, à imiter le flamant rose !

Bon, normalement, c’était à ce moment que le prince charmant prenait la belle dans ses bras pour l’emmener glorieusement à l’infirmerie, suscitant des murmures d’admiration et de jalousie sur son passage.
Le hic, c’est que non seulement Kyle n’avait rien de commun avec un prince charmant traditionnel, mais en plus ce n’est pas avec sa carrure de moustique qu’il allait pouvoir soulever la fille, aussi mince soit-elle.
Recours immédiat à la solution n°2, moins classe, mais plus efficace et plus discrète.
Toujours accroupi, il passa son bras sous celui de la jeune fille, faisant en sorte qu’elle puisse s’appuyer sur lui du côté de sa cheville blessée.
Il se releva, apparemment, pas de problèmes.

- Nickel ! se réjouit-il. Alright, let’s go to the infirmary !
Revenir en haut Aller en bas
une modotte travailleuse et... /pan/ !
avatar
Moi, je suis une modotte travailleuse et... /pan/ !.

Féminin ■ Messages : 331
■ Age : 23
■ Localisation : Sshh,on écoute tranquillement le bruit des vagues...
■ Humeur : Mmh,Pas déranger !
■ Citation : Tch ! Sa m'intéresse pas !


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Luna Akami
Etablissement: Suomus
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: Un camarade de classe ? ( PV : Kyle )   Sam 12 Fév - 0:49

La jeune demoiselle attendait sagement que le jeune homme lui réponde. Normalement,dans tous les scénarios possibles qu'elle pouvait imaginer avec sa tête de jeune fille qui aime se faire des films toute seule,et surtout dans les quelques livres qu'elle avait lue,le jeune homme emportait la jeune fille comme une princesse vers son lieu de prédilection,et ainsi la sauva d'une mort certaine contre son Némésis. Enfin tout ça ce n'est que dans tes rêves Rena,pas ailleurs. Ou si,dans de rares cas... Mais pas ici. En tout cas,vu la tête qu'il venait de faire,la plupart de ses portes à idée venait de se fermer dans sa tête et seules restaient quelques idées lugubres... très lugubres.

- Non.

Malgré le fait qu'elle ne voulait rien montrer,qu'elle tentait de faire son mieux pour rester impassible,on voyait bien qu'elle avait perdue des couleurs. C'est pas très grave se disait-elle,ce n'est pas grave,on peut le faire,et tenter d'aller à l'infirmerie toute seule,même si on a mal... Non mais tu es toujours en plein rêve Rena,vu ta résistance aux foulures de chevilles tu le feras jamais,crois ta conscience sur parole... Quoique,bizarrement,il y eut un temps où Rena ne comprit plus rien à ce qui se passait. L'expression du garçon passa de sombre à totalement guillerette. Elle en fut bien surprise d'ailleurs,car tentant de comprendre maintenant si il allait l'aider ou pas,elle commençait à doucement tomber en morceaux.

- Je plaisante, bien sûr que je vais t’aider ! Ce serait vraiment ignoble de ma part de laisser une demoiselle en détresse sur un pied au milieu de la cours. Surtout qu’on finirait sûrement par se demander ce que tu fais plantée là, à imiter le flamant rose !

Le flamant rose,quelle... charmante façon de décrire Rena qui se tenait à cloche-pied depuis tout à l'heure. Bah,tant qu'il l'aide,sa devrait aller. Et puis c'est mignon les flamants roses,ils sont juste trop... roses. Elle regardait alors le jeune homme s'activer pour trouver comment la déplacer. Il est vrai qu'il n'avait rien que pouvait envier les grands haltérophiles,mais en même temps,Rena n'est pas la petite princesse aussi légère qu'un jeune chaton de deux mois. Elle cherchait tout autant que lui,mais elle s'avoua finalement vaincue,séchant finalement sur cette partie. Voilà pourquoi elle aurait du développer sa cervelle à se cultiver à autre chose qu'à la nourriture ou les pièges tant malins qu'elle faisait à ses naïfs villageois.

Au bout d'un moment,elle eut l'impression qu'il avait une idée. Ce n'était qu'une impression,malheureusement,mais elle se vérifia assez vite,étant donné qu'il se mit à l'action dans les secondes qui suivirent. Le pire dans tout cela,c'est que Rena manquait gravement de logique,et trouver une solution toute simple était plus compliqué avec elle,car elle fera tous ce qu'il y a de plus complexe pour enfin prouver que un plus un est égale à deux. Là dans ce cas là,c'était encore plus simple. Il avait juste passé son bras sous le sien,et avait fait en sorte que la maladroite puisse s'appuyer contre lui. Cela tenait bien,et n'avait aucune raison de s'écrouler.

- Nickel ! se réjouit-il. Alright, let’s go to the infirmary !


L'infirmerie n'était pas bien loin,juste de l'autre coté du bâtiment principal. Enfin,si on était du même état que Rena,cela pouvait prendre un peu de temps tout de même. La pause n'est pas éternelle tout de même....Bien que.. Si elle ratait les maths,ce ne serai pas très grave,elle a une excuse en plus. Les maths et elle sa fait au moins quatre,et son professeur est pas dans le classement des meilleurs,alors raison de plus !

Elle se faisait à sa nouvelle façon de marcher comme si elle marchait comme ça depuis des siècles,et ce qui est remarquable chez elle,c'est l'adaptation ( pas en niveau social ) ainsi que le niveau d'instinct de survie. Mais elle ne savait alors pas si son aide pouvait supporter son poids encore longtemps. Bien que pas très bavarde,elle préférait lui demander.

" Dis-moi... Je suis pas trop lourde,enfin... Tu te fatigues pas trop ? "


Maintenant,elle se demandait si elle avait bien fait de poser cette question. Car si ça se trouve avec le peu de carrure qu'il a il se vexera,et après il la laissera toute seule à mi-chemin,et trop loin d'un banc. Il faut dire ma petite Rena, que ton imagination est aussi débordante que d'habitude. De toutes façons les dés sont jetés.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ∞ - - - - -

{couleur d'édition}



Je suis le fantôme de Jewerly... un être qui est toujours là,sans l'être ( ou alors appeler moi : Flemme de se déconnecter <.< )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuro-tenshi.forumactif.com/
Invité
avatar
Moi, je suis Invité.



MessageSujet: Re: Un camarade de classe ? ( PV : Kyle )   Jeu 3 Mar - 12:24

" Dis-moi... Je suis pas trop lourde,enfin... Tu te fatigues pas trop ? "

Oh, c'était gentil de s'en soucier. En fait, si, elle était un peu lourde, ou plutôt, Kyle était un peu trop fluet pour supporter pendant longtemps ne serait-ce que le poids d'une mince jeune fille. Mais bon, il avait sa fierté, et était bien décidé à amener la blessée jusqu'à l'infirmerie, comme promis. Même si ça n'allait pas être une promenade de santé. Au moins, ça lui ferait un échauffement avant son jogging.

- Non, ça va. Je devrais tenir le coup. Dis-moi, ça t'arrive souvent, ce genre d'accident? Non, parce que j'ai connu quelqu'un, c'était minimum trois fois par semaine. Dès qu'il y avait un trou, un obstacle, une marche, n'importe quoi susceptible de faire tomber, c'était pour lui. 28 fractures de la cheville, 14 foulures, 7 déboîtement du genoux et 4 poignets cassés, tout ça en 15 ans d'existence. Je pense qu'il aurait pu rentrer dans le Livre des records rien que pour ça!

Kyle, bien parti dans son monologue,n 'avait pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin. Pour une fois qu'il avait quelqu'un qu'il pouvait assommer avec son blabla que la personne puisse s'éclipser sur un prétexte quelconque, il allait en profiter. Comme le japonais n'était pas sa langue natale, il s'était fait dès son arrivée à Jewerly City un devoir de le pratiquer le plus possible afin de s'améliorer rapidement. Au début, il baragouinait des phrases bancales, comprenant souvent des mots qu'il inventait, et en général finissait ses conversations en langage des signes, gesticulant dans tous les sens à une vitesse impressionnante, ce qui faisait en général plus fuir les gens qu'autre chose. Maintenant, il maîtrisait beaucoup mieux cette langue, et était très fier du brassard jaune qu'il arborait, signe qu'il était désormais pratiquement bilingue. Mais ce n'était pas pour autant qu'il avait renoncé à ses vieilles habitudes, et c'est pourquoi quiconque croisait Kyle était condamné à l'écouter babiller joyeusement pendant un bon moment, comme pouvait en témoigner à ce moment la pauvre jeune fille accrochée à son épaule.

Cependant qu'il continuait à extrapoler sur la malchance de ce garçon qu'il avait connu, Kyle et l'éclopée avaient déjà parcouru un bon bout de chemin, et l'infirmerie était en vue.

- Hé, regarde, on y est presque! C'est fou comme le temps passe vite quand on parle!

Précisons tout de même que ce proverbe n'était valable que pour notre cher Kyle, et que la fille devait probablement être sur le point de mourir d'ennui, à moins qu'elle ne soit suffisamment curieuse pour s'intéresser aux malheurs d'un ex-lointain-ami du jeune homme.

- Avec un peu de chance, l'infirmière sera là! Je dis ça parce que ce n'est pas souvent le cas. Je crois qu'elle est sur plusieurs établissements à la fois, ce qui fait qu'elle n'est à son poste ici qu'un ou deux jours par semaine. Sinon... eh bien on improvisera, je suppose!

Kyle et son optimisme inébranlable. Kyle, à qui la célèbre devise du Roi Lion "Hakuna matata" convient mieux qu'à quiconque d'autre. Kyle qui serait sûrement capable de positiver même si il se trouvait sur le Titanic en train de sombrer : "Haha, moi qui avait toujours rêvé de me baigner dans l'océan arctique!"

C'est à ce moment qu'il réalisa qu'il monopolisait la parole depuis cinq bonnes minutes. Hop, rattrapage immédiat :

- Au fait, tu dois bien avoir un prénom! Et tu es dans quelle classe? Pas la mienne, je suppose! Tu as l'air plus jeune que moi, enfin, on dit toujours que je fais gamin, alors...


Il se força à s'arrêter ici, car il aurait bien été capable de continuer à parler de son physique enfantin pendant les cinq minutes suivantes, et adressa juste un sourire encourageant à la jeune fille, attendant sa réponse.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Moi, je suis .



MessageSujet: Re: Un camarade de classe ? ( PV : Kyle )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un camarade de classe ? ( PV : Kyle )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville aux Jumeaux  ::  :: → Etablissements Scolaires-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit