AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello petit Invité, tu sais quoi ? J.C est tout nouveau ! Il cherche du petit peuple !
→ Veuillez privilégier les prédéfinis ! Merci ! (2o.o5.11)

Partagez | 
 

 Alistar prend sa pause... Ou pas... [Feat. Eliade Maes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Cavalier Blanc
avatar
Moi, je suis Le Cavalier Blanc.

Féminin ■ Messages : 24
■ Age : 26
■ Localisation : DayTayCay !
■ Humeur : Tellement joyeuse que je vais aller dormir tient !
■ Citation : I want to sleep and you ?


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Eliade Maes
Etablissement: Tooku
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Alistar prend sa pause... Ou pas... [Feat. Eliade Maes]    Mar 15 Fév - 12:49

"..."

Voici donc la réaction d'Alistar, après une journée épuisante, enfin épuisante ? Une journée comme les autres me direz vous, entre les cours, le boulot et sa fonction de cavalier, pas vraiment le temps de souffler et sa journée n'était pas finie, loin de là. Mais il s'offrit tout de même une petite pause, en rentrant chez lui, il n'était pas fana des soirées dehors, genre discothèque ou même tout simplement balade dans la ville. Trop de bruit pour lui et pas assez de calme. Alors, quand il avait une pause, il rentrait généralement chez lui, dans sa résidence, surtout en sachant que sa soeur n'y serait pas.

Alistar, arrivé chez lui, déchaussa rapidement ses chaussures, pour enfiler les pantoufles, puis se déplaça dans le grand salon, il alluma la lumière, s'arrêta quelques instants pour observer si rien n'avait bougé, il regarda le centre du salon, où se trouvait la télé, le canapé et les quelques fauteuils, puis son regard dévia vers la droite, où se trouvait la cuisine, avec les quelques ustensiles, les comptoirs, les placards et une petite table de quatre places, permettant à nos deux jumeaux, d'inviter deux personnes de plus si nécessaire, puis après avoir tout vérifié d'un ou de deux coups d'oeil, il se mit à l'aise, en enlevant son manteau bien chaud, ses moufles, son écharpe, puis enfin il détacha la corde qui se tenait à sa taille pour déposer l'objet lourd, qui surplombait tout son dos. C'était bien évidemment sa précieuse flute, qu'il déposa contre le mur, temporairement. Il l'observa un court instant, prit dans ses pensées. Puis soudainement, s'en détourna pour escalader l'escalier et entrer dans sa chambre, d'ailleurs sa chambre était grande et bien rangée, d'une propreté exemplaire, même si le jeune homme n'avait que très peu de temps pour lui, il était méticuleux et prenait soin de ses affaires. Il rangea ses quelques affaires, prit ses partitions, préalablement mit sur le bureau. Puis dévala une seconde fois l'escalier pour retourner au rez-de-chaussée.

Arrivé devant sa flute, il l'attrapa un peu difficilement, puis l'apporta au milieu du salon, pour finalement s'asseoir sur le confortable canapé qui s'y trouvait, il plaça entre ses jambes la flute, puis utilisa la fermeture éclaire, pour enlever l'étui en cuir. L'étui était bien évidemment de la même taille que la flute et en l'enlevant, on pouvait remarquer que c'était vraiment un énorme bout de cuir, qui pourrait valoir chère, s'il voulait le vendre. Mais bien évidemment il en était hors de question. Il prit bien en main l'énorme flute, pour la mettre à la diagonale, puis plaça ses doigts fins sur les trous, la flute en comptait d'ailleurs 53 trous, le quart de ses trous, Alistar ne s'en servait pas ou que très rarement, beaucoup trop loin pour son pauvre bras. Il avait encore des progrès à faire. C'était pour cela, qu'il prenait ses pauses pour s'entrainer, quand sa soeur n'était pas présente. Après avoir fait quelques mouvements d'échauffement, il passa au souffle. Il plaça ses lèvres sur le bec de la flute, puis fit quelques notes rapidement. Après quelques longues minutes, il prit sa partition, l'examina rapidement pour mémoriser des notes, puis dans un mouvement rapidement, il débuta la mélodie. Ses petits doigts fins se baladaient rapidement sur le corps de la flute, allant de trou en trou, reprenant son souffle à chaque fin de couplet, c'était un exercice physique complexe et il avait besoin de beaucoup de mémoire, pour pouvoir tout enchainer sans fausses notes. C'était loin d'être évident, mais avec de l'entrainement quotidien et assidu, on pouvait rapidement réussir à atteindre le niveau d'Alistar, qui n'oubliez pas, sait manier la flute depuis son plus jeune âge.

Cette mélodie, qu'il jouait, servait à endormir ses ennemis ou toutes personnes se trouvant à proximité de lui, comment faisait-il pour ne pas s'endormir lui-même ? Il connaissait le secret et savait ce qu'il fallait faire pour ne pas s'endormir, mais cela il ne le gardait que pour lui et n'irait jamais le divulguer à qui que ce soit, même à sa propre famille. Après quelques minutes sans s'arrêter, il entendit quelqu'un entrer, il mit fin rapidement à sa mélodie et se leva pour se tourner vers la porte d'entrer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Admin & Le Cavalier Noir
avatar
Moi, je suis L'Admin & Le Cavalier Noir.

Féminin ■ Messages : 298
■ Age : 24
■ Localisation : Euh, là ?
■ Humeur : Confuse
■ Citation : « Ce n'est pas comme si c'était de ma faute... »


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Alistar Maes
Etablissement: Suomus
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: Alistar prend sa pause... Ou pas... [Feat. Eliade Maes]    Mar 15 Fév - 19:24

    Il est pas trop tard pour pendre une pause. Avec un peu de chance personne ne la verra se faufiler dans sa chambre. Elle veut retrouver son lit. Son doux et adorable lit d'amour. Deux places, quatre oreillers, 6 couettes et 1/ traversin (hélas l'autre partie subit une digestion avancée dans l'estomac d'Eliade). Enfin bref son doux cocon. Et puis elle sait très bien que la ville peut se surveiller seul. Hé quoi ? Vous ne croyez quand même pas qu'elle fait tout le boulot. Les larbins ça existe ~

    Entre deux rondes, elle se dirigea lentement vers le 42 des résidences, la sienne pour être précise. Plus elle s'approchait, plus elle avait l'impression d'être loin de toutes ses responsabilités. Limite elle ne sautait pas comme une idiote avec le visage de Candy... Ou Heidi. Enfin. Vous voyez le genre quoi.

    Plus elle s'approchait et plus ce sentiment grandissait en elle. LIT LIT LIT LIT LIT LIT LIT LIT LIT LIT LIT LIT etc. Vous l'aurez compris, elle ne demande qu'une chose : du repos. Arrivée devant la porte, elle sortit machinalement ses clés pour ouvrir, mais un son lui parvint alors. Ce joli son ne lui était pas inconnu. ET irrésistiblement, elle se sentait attirée par lui. Par le son ou le sommeil.

    Doucement, ses paupières commencèrent à tomber. Ah oui, c'était donc bien le chant du dodo™ (appellation d'origine contrôlée 8D) de son frère. Tout s'explique alors. Cette envie de dormir. Elle poussa la poignée et s'écroula dans l'entrée en gémissant. Non non elle n'est pas morte, elle ne peut juste pas lutter contre cette saloperie de musique qui endort.

« A...Alistaaaaaar... Pour...Pourquoi m'as-tu tuéééee ? »

    C'est le genre de blague qu'aime faire Eliade à son frère. Au départ il la prenait au sérieux, mais plus maintenant... Alors c'était moins drôle, mais elle le faisait quand même.
    Heureusement qu'il avait arrêté sinon elle aurait sans doute fait un somme dans l'entrée. Elle reprit rapidement ses esprits et pu à nouveau disposer de son cerveau (pour peu qu'elle en ai).

« Tu es déjà là ? Tu rentres tôt, c'est rare... Enfin, ça fait longtemps qu'on aura pas pris de repas ensemble »

    Elle n'est certes pas fusionnelle avec son frère, mais elle l'apprécie quand même, et parfois il lui manque...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ∞ - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Cavalier Blanc
avatar
Moi, je suis Le Cavalier Blanc.

Féminin ■ Messages : 24
■ Age : 26
■ Localisation : DayTayCay !
■ Humeur : Tellement joyeuse que je vais aller dormir tient !
■ Citation : I want to sleep and you ?


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Eliade Maes
Etablissement: Tooku
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: Alistar prend sa pause... Ou pas... [Feat. Eliade Maes]    Dim 20 Fév - 10:18

« A...Alistaaaaaar... Pour...Pourquoi m'as-tu tuéééee ? »

C'était ce qu'avait pu entendre Alistar en se levant et ce qu'il pouvait voir à son niveau, était presque un cadavre à terre gémissant. Dans d'autre circonstance, il se serait dépêché d'aider la personne, mais là, c'était sa soeur. Tient pourquoi aiderait-il un inconnu et pas sa propre sœur. Surement parce qu'il savait très bien qu'elle s'amusait à jouer la comédie. Il est tombé dans le panneau tellement de fois, que maintenant ça ne le fait même plus sourciller. Il fixa sa sœur pendant quelques instants, dans le calme. Puis elle se leva dans un mouvement rapide et s'exclama avec tant d'énergie que cela ne choqua même pas Alistar, il avait bien raison, elle s'amusait à faire sa comédienne.

« Tu es déjà là ? Tu rentres tôt, c'est rare... Enfin, ça fait longtemps qu'on aura pas pris de repas ensemble »

Alistar sans répondre directement, s'accroupit à terre pour mettre sa flute dans l'étui en cuir, ses mouvements étaient rapides et précis et il prenait énormément soin de ne pas l'esquinter ni même le casser. Cet instrument, lui avait coûté très chère, d'ailleurs on se demande toujours où il a pu l'acheter, en tout cas pas dans un magasin d'instrument banal. Il avait effectué le rangement en à peine quelques secondes, puis se releva pour faire un simple "hum...", la phrase culte d'Alistar. Puis il continua doucement.

" Toi aussi, tu rentres tôt !"

Il n'ajouta rien d'autre, ce qui n'est pas étonnant, vu qu'il n'est pas très bavard, il n'ira en aucun cas raconter sa vie et le "pourquoi avait-il pris une pause ?". Pour le savoir, il faut être plus précis dans ses questions et puis vous n'êtes jamais surs d'avoir une réponse. D'ailleurs en parlant de prendre un repas ensemble, Alistar sentit qu'il avait faim. N'imaginez pas qu'Alistar soit comme les autres, avec lui quand il a faim, vous n'entendrez jamais son ventre gargouiller, c'est beaucoup trop bruyant pour lui, voyons. Tout en portant la lourde flute contre sa poitrine, il regarda sa soeur et formula ces quelques phrases avec une petite moue.

"C'est moi qui vais devoir faire le dîné !"

Ce n'était pas une question, c'était une évidence, il ne laisserait jamais sa soeur, faire à manger, pas qu'elle soit si mauvaise que ça, c'est surtout que si quelque chose fonctionne mal, les pommes de terre qui à l'origine doit rester des pommes de terres, deviennent avec elle facilement de la purée pas très comestible. C'est pour cela, que dès qu'il le pouvait, c'était lui qui faisait le dîné, le déjeuner ou encore le petit-déjeuner. Cuisiner ? Il n'est pas mauvais dans la matière, mais n'allez surtout pas dire que sa cuisine est très bonne à manger, sauf si vous voulez mourir.
Il porta sa flute pour la poser contre le mur, puis dans un mouvement rapide retroussa ses manches et se tourna vers sa soeur.

"Tu veux manger quoi ?"

Il n'était pas vraiment enchanté de le faire, mais quand on a faim, on a FAIM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Admin & Le Cavalier Noir
avatar
Moi, je suis L'Admin & Le Cavalier Noir.

Féminin ■ Messages : 298
■ Age : 24
■ Localisation : Euh, là ?
■ Humeur : Confuse
■ Citation : « Ce n'est pas comme si c'était de ma faute... »


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Alistar Maes
Etablissement: Suomus
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: Alistar prend sa pause... Ou pas... [Feat. Eliade Maes]    Mar 22 Fév - 19:13

    Ce manque de réaction... C'est à se demander si ses nerfs étaient connectés aux restes du corps... Même pas un "hum", qui aurait, certes, été vexant, mais pas autant que ce silence. Mais à vrai dire, ç'aurait été plus choquant de le voir faire "OH MY GAD". Alors bon, ne dénaturons pas son frère quand même. Elle le regarda en silence. Ah SI! Elle l'a entendu. Le 'Hum' de son frère. La voilà rassurée, il n'est pas malade.

    Elle s’avança vers la table du salon pendant qu'il rangeait sa longue flûte. Cet objet, Eliade l'a vu énormément de fois, et malgré sa nature curieuse, elle n'a jamais éprouvé le besoin de s'en approcher. Instinct de survie quand tu nous tiens.

" Toi aussi, tu rentres tôt !"

    Elle ne répondit pas tout de suite, préférant s'asseoir convenablement avant de commencer à parler. Il est très impoli en effet de faire quelque choses qui n'a rien à voir quand on discute avec quelqu'un. Elle pris même le temps de bien recentrer le peau de fleur sur la nappe et d'aligner les trois serviettes qui s'y trouvait, ainsi que les 6 miettes de pains qui traînaient. Ainsi que... Okay, on stoppe là.

« A vrai dire, je n'avais pas prévu de rentrer, mais comme je passais dans le coin... »

    Habile façon de ne pas mentionner l'envie de dormir. Si elle avait sortit un argument du genre "je voulais te voir" ou encore "la maison me manquait" ça lui aurait mit la puce l'oreille. Car elle n'a jamais été vraiment attaché à ses habitations. Ce ne sont que des contenants.

    Alistar ne dit rien, comme à son habitude. Bizarrement, elle était apaisée par ce silence. Elle le regarda déambuler dans la maison. Quant à elle, et bien elle se rendait compte qu'elle avait chaud, et ôta son lourd manteau qui glissa de ses mains pour tomber à terre. Elle poussa un râle de colère, se leva et ramassa le manteau tandis que son frère lui adressa quelques mots rares :

"C'est moi qui vais devoir faire le dîné !"

    Huhu, oui. Elle l'aurait bien fait, mais si elle se lance, elle en a pour au moins 4h, sinon plus, pour que la cuisson soit absolument parfaite, reste encore l’arrangement, etc. Elle acquiesça donc d'un hochement rapide de la tête, tout en sachant qu'il n'était pas nécessaire, étant donné qu'Alistar ne lui posait pas la question. Quand ils ne mangeaient pas ensemble, il restait toujours un peu de reste dans le frigo pour Eliade.

    Elle regardait toujours son frère déambuler, en se posant mille et une question sur comment réussir tel ou tel point en telle ou telle matière, l'approchant ainsi d'un semblant de perfection qui pourrait être etc. Elle fixait plus le vide que son frère, en fait. Alors quand elle vit un mouvement brusque, elle sursauta. Bon, elle ne s'y attendait pas. Mais visiblement, son frère avait troqué le masque de l'indifférence pour celui d'un semblant d'entrain.

"Tu veux manger quoi ?"
« Je sais pas... Pourquoi pas des patates sautées ? Avec les restes de viandes d'hier, ça serait bon non ? »

    Elle se leva, se dirigea vers le lavabo, pris un couteau et se tourna vers son frère :

« Je peux t'aider ? »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ∞ - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Moi, je suis .



MessageSujet: Re: Alistar prend sa pause... Ou pas... [Feat. Eliade Maes]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Alistar prend sa pause... Ou pas... [Feat. Eliade Maes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville aux Jumeaux  ::  :: → Résidences des Levels 3 :: #42 : MAES-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit