AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello petit Invité, tu sais quoi ? J.C est tout nouveau ! Il cherche du petit peuple !
→ Veuillez privilégier les prédéfinis ! Merci ! (2o.o5.11)

Partagez | 
 

 Un tour au vide-grenier {Rin Kagamine}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Tour Blanche
avatar
Moi, je suis La Tour Blanche.

Féminin ■ Messages : 31
■ Age : 22
■ Localisation : Loin loin loin !
■ Humeur : Tranquillou ~
■ Citation : Pas intéressé.


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Herman Laudier ~
Etablissement:
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Un tour au vide-grenier {Rin Kagamine}   Lun 7 Mar - 21:05

    Du bras, Herbert repoussa doucement la couverture dans laquelle il s'était enroulé, pelotonné, enfin, en deux mots, installé confortablement. Lentement, il ouvrit un oeil ; la lumière du jour l'agressa instantanément : il avait de nouveau oublié de fermer le volet de la fenêtre. Sa joue s'appuya un peu plus sur le matelas. Ça y était ! le radio-réveil posé par terre entrait enfin dans son champ de vision. Surpris d'avoir dormir aussi longtemps, le français, en un instant, se retrouva debout pieds nus sur le sol et yeux grands ouverts. Il risqua un nouveau coup d'oeil en direction des diodes luminescentes qui indiquaient l'heure. Dix heures ! Déjà dix heures ! Il poussa un grand soupir ... qui résonna, derrière la porte, dans le living-room vide. Alors seulement, la Tour blanche se rappela deux choses. Deux choses primordiales pourtant, mais qu'il avait oubliées dans le feu de l'action. Premièrement, c'était la semaine annuelle de fête qui commençait, et il n'avait donc pas besoin de se rendre à Tooku. Il pouvait laisser les brassards dans leur tiroir ! Mais même, pourquoi se réveillait-il à dix heures un jour de semaine ? Simple. Deuxièmement, le vide-grenier ne s'ouvrait aux visiteurs qu'à partir de 10:00, justement. Un deuxième soupir - de soulagement, cette fois - résonna dans le pavillon désert. Désert ? Mais alors ?! Herman n'était pas là ! Ceci motiva son jumeau dans son réveil matinal. En deux temps, trois mouvements, il fut habillé - à son habitude, d'un T-shirt blanc et d'un jeans foncé - et debout dans la cuisine ... un grand sourire aux lèvres.

    « Heureusement qu'il est parti, l'aut. »
    Il mangea un bol de céréales au dessus du lavabo, casque sur les oreilles - la musique était là pour l'accompagner. Tout de suite après, il lava le bol en céramique, l'essuya et le remit à sa place. Pour éviter toute confrontation avec son l'autre habitant du pavillon - son frère, accessoirement -, il avait décidé de ne laisser traîner aucune trace de son passage. Pour l'instant, ça marchait très bien, et ça continuerait sûrement tant qu'il continuerait de se tenir à cette politique de fuite... ce qui n'était pas près de changer. Ceci fait, il chaussa sa paire de baskets, et sortit du pied-à-terre, en prenant bien soin de fermer la porte derrière lui. Pas question de faire une fausse note qui obligerait «l'autre» à lui faire des reproches. Bon. Sa politique était tenue. Il éteignit la musique, et partit vers le parc. Ce n'était pas du tout loin de chez lui, et il avait résolu le jour suivant d'être présent à tous les évènements de la ville, pour trois raisons. Tout d'abord, il avait contribué à élaborer ces évènements, et il voulait y assister. Ensuite, c'était une occasion unique de s'amuser dans l'année. Et pour finir, il y aurait de toute façon beaucoup de monde, et, avec de la chance, il passerait totalement inaperçu.

    Ce qui ne rata pas. En tant que Tour, il jouissait certes de presque autant de pouvoir que les Rois, pourtant, ceux-ci, avec les Cavaliers, restaient les plus connus, que ce soit en bien ou en mal. Aussi, il fendit la foule du parc, allant et venant entre les stands, sans se faire beaucoup remarquer. Certes, certaines personnes le reconnaissaient au passage, et on n'entendait parfois des murmures sur son chemin, mais tout le reste des gens l'ignoraient. Ce qui était parfait. Et euphorisant. Herbert se trouvait au comble du bonheur. D'autre part, la diversité de ce que présentaient les stands éveillait sa curiosité. Et il n'avait pas croisé Herman. Et il faisait beau. Que des bons points pour cette journée ! Son regard se posa sur une bouche qui s'ouvrait. Il fit un pas sur le côté, et les mots se perdirent dans la foule, portés quand même jusqu'à ses oreilles.

    « Laudier-san ! »
    Le fuyard eut juste le temps de penser que son nom sonnait bizarre dans la bouche des natifs japonais, et fila. Il se retrouva finalement devant les grilles ouvertes, et s'appuya contre l'une d'entre elles. Pas longtemps, après il serait repoussé dans le flot de gens, ou se ferait remarqué. Juste le temps de souffler. Il prit cinq longues inspirations, expira doucement. D'où sortait-il ce réflexe du style respiration pour se détendre, un truc digne des pratiquants du yoga ? Bonne question. Réponse : de son père, sûrement. Il se replongea dans la foule, murmurant dans un souffle :

    « Ouuuuuuf ... »
    Si seulement ... Le garçon devait avoir l'air tellement soulagé qu'on le remarqua tout de suite. Il ne se laissa pas le temps de réfléchir cette fois, et prit la fuite. Dans la foule, Herbert se retrouva en face de sa Reine. Poli, il s'inclina imperceptiblement, juste le temps d'une seconde.

    « Bonjour Rin-san ... »
    Inutile de dire qu'il songeait déjà à toute vitesse aux problèmes éventuels. Est-ce qu'on n'allait pas les remarquer ? Boh, il dirait bonjour, au pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Admin & La Reine Blanche
avatar
Moi, je suis L'Admin & La Reine Blanche.

Féminin ■ Messages : 368
■ Age : 24
■ Localisation : Quelque pa... Tiens, Len sous la douche °.°
■ Humeur : Paradisiaque ~
■ Citation : Seul l'héphemère dure.


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Len Kagamine.
Etablissement: Hakensukan.
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: Un tour au vide-grenier {Rin Kagamine}   Lun 7 Mar - 21:45

    " Rin ! ... NEE-SAN !"

    Dans un mouvement qui relevait presque de l'impossible, une petite blondinette la tête fourrée dans sa peluche panda poussa un " Mmmh...?" à peine audible, vu qu'il venait au fin fond de la couette. Qui l'appelait ? Qui osait la réveillée ? Rin, était presque énervée rien qu'à comprendre qu'on la réveillait, elle n'aimait pas cela, mais se calma et s’adoucit en un éclaire, ayant sortit la tête hors de sa couette et ayant découvert que ce n'était que son tendre et cher frère. Les cheveux en bataille d'Hiroshima, et les yeux mi-clos, elle interrogea son tendre double du regard, celui -ci la réprimandant gentillement, en effet, elle devait se rendre aujourd'hui à la première journée de la semaine de festivités de la ville. Elle grommela, tentant de marchander quelques minutes de plus avec son frère, mais celui-ci ne lui laissa guère le choix, et l'a fit sortir du lit. Elle tituba donc vers la salle de bain, se prenant la porte de celle-ci en pleine poire en passant. Dur le matin ... Elle alluma la petite radio histoire de la réveiller un peu plus, et cela marchait plutôt bien, d'ici quelques minutes on pouvait la voir danser tout en se coiffant. Elle rentra en joie dans la cuisine, humant l'air, ça sentait bon le pain grillé et l'omelette, son frère avait prit soins de préparer le petit dej' !

    Rin dégusta son déjeuner, pour ensuite aller s'habiller, prendre son manteau et enfiler ses chaussures et ensuite sortir de leur appartement, ou leur nid douillet. Len, sortit également. Il était impératif que les Rois de chaque comités se rendent aux festivités, le comité de sécurité pour s'assurer que tout allait bien et le comité de gestion pour finaliser la gestion des stands et tout le blabla. après avoir prit soins de fermer la porte, son frère lui prit la main et ils quittèrent le logis. Ils longèrent quelques rues avant d'entrer dans le gigantesque centre commercial, il y avait sans nul doute bien plus de monde que d'habitude ! Bien entendu, on remarqua directement la présence des rois, et les regards se posèrent immédiatement sur eux, certains souriant, d'autres admirateurs, et encore d'autres totalement " gaga "... Car oui, il faut bien l'avouer, les deux rois des comités étaient tout de même de petites tailles, s'adoraient comme pas permis et était d'un " kawaii" sans bornes. Autrement dit, ils se récupéraient pas mal de fans, bien qu'ils ne soient pas vraiment des célébrités... !

    Arrivés au coin du marché aux puces, Len embrassa Rin ( sur la joue, voyons ! Quoique...) tendrement et lui ressortit toute sorte d'interdictions et de conseils... Il avait toujours peur pour sa soeur, et la surprotégeait tout le temps. Ils se quittèrent. La Reine Blanche prenait un malin plaisir à vagabonder à travers les stands, observant tous les objets divers et varier à vendre. Ce qui était bien, en tant que Reine, c'est que les gens vous remarque, vous observe et vous apprécie, mais n'ose que trop peu vous parler. Autrement dit elle était " tranquille" . Elle continua sa visite, se focalisant parfois sur des peluches, oui, elle à un faible pour tout ce qui est mignon, mais évite de le laisser paraître en public... C'est en faisant un demi-tout que elle faillit percuter quelqu'un... Un quelqu'un qu'elle connaissait d'ailleurs ! Un large sourire prit possession de son visage:

    "Tiens, bonjour Herbert-kun."

    En effet, la Tour blanche était belle et bien là. Il n'avait pas l'air très soulagé, étrange. Tout était-il qu'il s'inclina devant elle et la salua. Mais tout de même elle trouvait qu'il n'était pas dans son état normal !

    " Vous allez bien ? "


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ∞ - - - - -

{Couleur d'édition}


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Tour Blanche
avatar
Moi, je suis La Tour Blanche.

Féminin ■ Messages : 31
■ Age : 22
■ Localisation : Loin loin loin !
■ Humeur : Tranquillou ~
■ Citation : Pas intéressé.


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Herman Laudier ~
Etablissement:
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: Un tour au vide-grenier {Rin Kagamine}   Lun 7 Mar - 22:30

    En fait, il ne se sentait pas vraiment très bien. L'angoisse montait. Herbert prit donc les rennes de son esprit qui s'affolait en prédictions. A grands coups de bon sens, il imposa à ses pensées un rythme normal, histoire de faire disparaître immédiatement l'amalgame noueux de soucis probables qui menaçait de se former au sein de son esprit. La Reine était populaire, mais, en fait, peu de gens osaient lui adresser la parole. Il ne se souvenait plus à quel moment il avait remarqué cela mais ... il avait assez tendance à l'oublier. Bien. Point numéro un, réglé. Cela n'empêchait pas sa conscience de continuer à marmonner dans son coin. Point numéro deux, les gens n'étaient pas suffisamment fanatiques de lui pour le harceler. Ah, voilà ... Son grand débat intérieur était sur le point de s'achever quand la Reine Blanche répondit à son salut, avec un large sourire qui faisait plaisir à voir.

    « Tiens, bonjour Herbert-kun. Vous allez bien ? »
    Revenu en un temps record à un calme tranquille, il baissa le regard vers ses pieds. Avant de le relever aussitôt. Certes, il venait de se laisser paniquer, et Rin l'avait remarqué. Certes, ce n'était pas un évènement bien reluisant. Mais ce n'étaient pas des raisons pour jouer le gamin intimidé. Voilà pourquoi il regarda la blondinette dans les yeux. Il n'avait jamais songé à la juger kawaii, ni à la juger tout court. D'abord, parce que c'était sa supérieure. Et puis de toute façon, il ne jugeait pas les gens. Sauf Herman ... Mais bon, il s'agissait là d'un cas à part, et surtout d'un sujet qu'il ne fallait pas aborder. Dans le flot de ses pensées, on pouvait retrouver celle-ci : «mon prénom aussi sonne marrant entre des mots japonais.» - il remarquait des choses inutiles, il était donc à nouveau dans un état de pensée normal. Encore une situation réglée pour la Tour Blanche ! Un sourire naquit sur les lèvres d'Herbert.

    « Oui. C'était rien, juste que trop de monde, ça me rend nerveux. Et vous, vous allez bien ? »
    Nerveux ? Un faible mot, doux euphémisme. Un peu plus et il aurait sombré dans la panique totale, oui ! Mais, il était content de voir sa Reine. C'était une personne agréable, et qui remplissait bien ses fonctions. Aussi heureux qu'il était pourtant, il se devait de rester poli envers Rin-san, conformément à toutes les lois morales - toutes ces choses qui ne sont écrites nulle part, mais qu'on respecte - du monde entier.Il pencha la tête légèrement sur la droite. Etait-elle là par obligation ou pour son plaisir personnel ? La question était bonne, aussi ne put-il se retenir de la poser.

    « Vous faites un tour de routine ? »

    Herbert jeta un regard circulaire tout autour de lui. Il y avait tellement de choses à voir ! En définitive, il ne regrettait pas d'être venu. Peut-être même trouverait-il quelque chose à acheter ? Quant à la jeune Reine, il était fort probable qu'elle soit venue autant par obligation que par désir personnel. Le sourire du jeune garçon s'agrandit encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Admin & La Reine Blanche
avatar
Moi, je suis L'Admin & La Reine Blanche.

Féminin ■ Messages : 368
■ Age : 24
■ Localisation : Quelque pa... Tiens, Len sous la douche °.°
■ Humeur : Paradisiaque ~
■ Citation : Seul l'héphemère dure.


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Len Kagamine.
Etablissement: Hakensukan.
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: Un tour au vide-grenier {Rin Kagamine}   Mar 8 Mar - 13:58

    Elle avait un certains mal à comprendre la Tour blanche, du moins, à savoir ce qu'il pensait. C'est difficile de savoir ce dont pense une personne, à moins d'avoir des dons de télépathe, ou de bien connaître la personne, et Rin avait toujours tendance à tenter de savoir ce que pense quelqu'un, forcement, son défaut principal étant la curiosité ! Mais au final, elle n'eu pas trop l'occasion de se poser trop de questions, Herbert prit une mine plus calme, soulagée:

    "Oui. C'était rien, juste que trop de monde, ça me rend nerveux. Et vous, vous allez bien ?"

    Elle ne se posa aucune autre question, et lui sourit de nouveau. Il est vrai que certaines personnes ont du mal quand il y a trop de personnes autour d'eux, d'autres ne supportent pas être dans des endroits trop enfermés, cloisonnés, encore d'autres ont peur du noir... Bref, Rin le comprenait et ne poussa pas le sujet plus loin, question de principe ! Elle même avait peur de quelque chose, la solitude. Et cela la suit depuis toute petite.

    "Oui, merci !"

    Elle se demandait si il venait juste par envie, à vrai dire elle ne savait pas trop pourquoi il viendrait pour autre chose, et puis cela ne l'a regardait pas, mais il lui posa la question avant elle:

    " Vous faites un tour de routine ?"

    " Eh bien, oui et non, je m'assure que tous les stands sont bien là, et en même je profite de cette belle journée de festivités, et vous ?"

    Elle le regarda, sourire toujours présent aux lèvres. C'est vrai que c'était une belle journée aujourd'hui, idéal pour cette semaine ! Et puis, elle avait plus envie de s'amuser un peu que de travailler, heureusement qu'elle pouvait faire les deux à la fois, c'est bien plus agréable ! Elle aimait bien Herbert, un français très sympathique, parfois un peu flemmard et fuyard niveau travail, mais plutôt sérieux quand il s'y met, elle l’appréciait en tout cas. Une idée lui vînt à l'esprit, et elle ne se fit pas priée pour lui la proposée:

    " Vous m'accompagnée ? "

    Ben quoi ? C'est mieux à plusieurs, non ?

[HRP]
Spoiler:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ∞ - - - - -

{Couleur d'édition}


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Tour Blanche
avatar
Moi, je suis La Tour Blanche.

Féminin ■ Messages : 31
■ Age : 22
■ Localisation : Loin loin loin !
■ Humeur : Tranquillou ~
■ Citation : Pas intéressé.


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Herman Laudier ~
Etablissement:
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: Un tour au vide-grenier {Rin Kagamine}   Mar 8 Mar - 15:04

    « Oui, merci ! »
    Herbert hocha la tête d'un air ... hum ... d'un air de hocher la tête. Il avait retourné la question par simple politesse, et il se doutait de la réponse. En fait, ce n'était pas difficile à deviner. La blondinette rayonnait, et le jeune français ne l'avait jamais vu de mauvaise humeur. En colère, peut-être bien que oui, sévère, également - mais elle avait ses raisons. Et il ne lui en voulait pas de commander d'une main ferme ; ça lui convenait plutôt bien, à vrai dire. Sans chef sérieux, son habitude de fuir et sa - pourtant faible - tendance à la flemmardise l'aurait sûrement empêché de faire un travail convenable. Mais la Reine des Blancs faisait bien son boulot, alors la Tour s'appliquait lui aussi - il ne réussissait pas à chaque coup à vaincre son naturel, mais il s'ap-pli-quait. De cette manière, tout le monde était content, et tout allait bien dans le meilleur des mondes - ou pas, mais nous n'allons pas chipoter sur des détails aussi insignifiants, voyons.

    « Eh bien, oui et non, je m'assure que tous les stands sont bien là, et en même je profite de cette belle journée de festivités, et vous ? »
    Le grand sourire aux lèvres de Rin était incroyablement contagieux, et c'était en partie pour cela qu'Herbert continuait de sourire, lui aussi - par ailleurs, il n'avait aucune raison de ne pas sourire. Le français ne fit pas attendre la Reine très longtemps pour lui répondre. Il y avait si longtemps réfléchi les jours précédents que tout était très très clair et bien ordonné dans son esprit, presque étiqueté - mais quand même pas non plus.

    « J'ai trouvé beaucoup plus de raisons de venir que de ne pas venir. C'est quand même une fête unique dans l'année ! Et puis le beau temps de ce matin a fini de me donner envie d'aller me balader entre les stands. »
    Raison de ne pas venir : il y avait un peu de trop de monde. Raisons de venir : c'était une occasion en or de se divertir, il faisait super beau, tout le monde était chaleureux, ça aurait fait bizarre, s'il était resté chez lui, il n'y avait que peu de risques de croiser Herman, et autres trucs géniaux ... Voilà comment le bon sens de la Tour Blanche organisait sa vie - parfois. Pour d'autres, il aurait sûrement été fatiguant de réfléchir avant de faire quelque chose comme le jeune français, mais il faut savoir que lui ne se rendait même pas compte : c'était comme devenu un automatisme - mais seulement dans les situations importantes. Ce qui n'empêchait en rien le jeune brun de briller de joie de vivre. Jeune brun, qui, d'ailleurs, cherchait quelque chose à ajouter pour continuer la discussion, quand Rin-san le devança.

    « Vous m'accompagnez ? »
    « Ah, oui, pourquoi pas ? »
    Ah, Herbert et la politesse ... une grande histoire d'amour ! - ou pas vraiment ... - Toujours est-il qu'il n'allait pas s'écrier «Bien sûr ! génial ! allons-y !». Il l'aurait peut-être fait si c'était un ami qui venait de lui proposer ça - et encore, dans certaines conditions bien spéciales -, mais la jeune Kagamine n'était pas son amie - et c'était sa Reine, lui manquer de respect, oh my god, il ne l'aurait même pas imaginé ! -. Ce qui ne voulait pas dire qu'Herbert n'appréciait pas Rin, non, attention ! C'était même le contraire ! Comment le français aurait pu ne pas apprécier une chef à la fois sympathique et sévère ? Enfin, de toute façon, il ne détestait pas grand monde. Hormis les membres de sa faille, mais ça, c'était une toute autre histoire, et il avait ses raisons. A part ça, c'était une plutôt bonne idée. Ce n'était pas parce que le trop plein de foule le mettait sur les nerfs qu'il n'aimait pas la compagnie, non plus ! Il opina du chef, avec un grand sourire qui disait «génial-fantastique-cool» à la place de ses cordes vocales.

    « Je vous accompagne avec plaisir. Et ça regorge de trucs intéressants ici, qui sait ce qu'on trouvera de chouette ! »
    Quelque chose à ajouter, Herbert ? Apparemment, oui.

    « Vous voulez commencer par où ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Admin & La Reine Blanche
avatar
Moi, je suis L'Admin & La Reine Blanche.

Féminin ■ Messages : 368
■ Age : 24
■ Localisation : Quelque pa... Tiens, Len sous la douche °.°
■ Humeur : Paradisiaque ~
■ Citation : Seul l'héphemère dure.


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Len Kagamine.
Etablissement: Hakensukan.
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: Un tour au vide-grenier {Rin Kagamine}   Mer 9 Mar - 14:49

« Vous voulez commencer par où ? »

    Visiblement, la Tour blanche avait accepté de l'accompagner. Non pas que cela l'étonne, après tout, elle lui avait demandée gentillement, et puis, ils se connaissaient tout de même un minimum, mais bon, d'un autre côté il aurait très bien pût se passer de la compagnie de sa supérieur un jour de fête... Logique dans un sens ! Tout était-il qu'il accepta, sans vraiment hésiter, et ce qui ne fit que donner un peu plus de bonne humeur à la jeune demoiselle. La question posée, Rin guetta les alentours, son regard furtif passant de droite à gauche, regardant les stands. Il y en avait tellement, difficile de faire un choix. Et puis, tout pouvait l'intéresser ! Elle était le genre de personne à avoir un certain goût pour la variété. Elle aurait bien voulue lui retourner la question, mais n'osa pas, il lui laissait le choix, c'était plutôt impoli de lui retourner sa propre question.

    « Hum... On pourrait tout simplement suivre le chemin indiqué, non ? »
    En effet, le vide-grenier se composaient de stands, ceux-ci longeant un sentier du parc, ce sentier tournait un bout d'un certain temps, pour revenir vers l'entrée du parc, avec d'autres stands. Une sorte de demi-cercle en somme. Une fois le choix fait, et celui-ci était le plus simple pour tout voir et ne pas se compliquer la vie, elle invita Herbert à la suivre, pour s'approcher du premier stand. Ce premier stand était tenu par un couple de jumeau, au premier coup d'oeil Rin pouvait se rendre compte qu'il s'agissait de level 2. Ils avaient un sacré sourire en tout cas, mais passons, regardons ce qu'ils proposaient. Des CDs, des DVD, des livres, etc, et même des vêtements. La jeune fille du stand avait plutôt bon goût pour les habits, Rin en était restée à fixer un haut, ou plutôt un tee-shirt pour être exact. Evidement, elle avait beau avoir le même âge qu'elle, sa carrure physique ne lui permettait surement pas d'avoir des vêtements plus large que du S.... Elle soupira, jettant un coup d'oeil à Herbert, qui regardait également les objets. Elle reposa le tee-shirt un peu déçue que la taille ne lui convienne pas, et regarda le second stand, qui possédait surtout des objets d'antiquité, autrement dit, rien qui ne l'intéressait.

    Un peu plus loin, elle pouvait voir ...des peluches. Aïe. Surtout, ne pas laisser montrer son côté adorateur pour les peluches, pour qu'elle Reine elle passerait après ça ? Honteux, n'est-ce pas ? Non, seul son frère s'avait pertinemment qu'elle raffolait de tout ce qui était mignon, ou " kaiwai", et cela restait entre elle et lui. Ils continuèrent la visite, Rin priant pour qu'ils s'arrêtent au stand de peluche, elle priait même pour qu'elle évite de regarder ce stand, tout simplement. Elle se focalisa sur le stand d'en face de celui-ci, composé cartes postales, de crayons étranges venus d'autres pays, et de vieux livres sur le voyage à l'étrangé, des voyageurs sans aucuns doutes. Elle sourit à la tour blanche, remarquant un passage du livre qui était sur la France:

    « Dit Herbert-kun, c'est comment la France ? »

    Euh... Rin ? Oups, elle l'avait tutoyée. Elle fut prise d'une légère honte, qu'elle gaffe, c'est impoli ! Mais Rin était quelqu'un qui s'attachait facilement aux autres, et qui à tendance à aimer un peu tout le monde. Sauf le club de journalisme ! Elle baissa légèrement le regard, hésitant à s'excuser.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ∞ - - - - -

{Couleur d'édition}


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Tour Blanche
avatar
Moi, je suis La Tour Blanche.

Féminin ■ Messages : 31
■ Age : 22
■ Localisation : Loin loin loin !
■ Humeur : Tranquillou ~
■ Citation : Pas intéressé.


Et en plus !
Jumeau/Jumelle: Herman Laudier ~
Etablissement:
Moi, ce que j'aime c'est:

MessageSujet: Re: Un tour au vide-grenier {Rin Kagamine}   Ven 11 Mar - 8:49

    Inutile de dire que le jeune Laudier n'avait pas même songé qu'il aurait pu être désagréable de passer une journée de festivités avec un supérieur hiérarchique.

    « Hum... On pourrait tout simplement suivre le chemin indiqué, non ? »
    Evidemment ! Sa question lui semblait un peu bête maintenant, parce qu'il était assez logique de suivre le sens pré-indiqué, si déjà il y en avait un. A moins de vouloir nager à contre-courant. Ce qu'il n'avait pas forcément très envie de faire, même s'il se laissait souvent porter par ses envies sans bien remarquer qu'il allait à l'opposé de la direction à suivre. Un peu bête, certes, mais sa question était tout de même justifiée, songeait-il. On ne savait jamais, peut-être la jeune Reine avait-elle déjà visité une partie du circuit, ou quelque chose dans ce genre là. Toujours est-il qu'il n'eut pas particulièrement l'occasion de s'attarder plus longtemps sur ce dilemme un peu inutile. Rin-san lui proposait de commencer la visite, et, même si c'était particulièrement inutile étant donné qu'il avait déjà accepté de la suivre, Herbert acquiesça d'un mouvement de tête. Le premier stand était tenu par deux Level 2 qui revendaient à vrai dire ... pas mal de trucs. Tandis que la blonde jetait un oeil au T-shirts, la Tour blanche entreprit de regarder quels CDs ils proposaient. Il s'agissait soit de groupes assez connus et dont il possédait déjà la musique sur un mp3, soit de groupes qui lui étaient totalement inconnus mais dont les pochettes d'album ne donnaient pas particulièrement envie de les écouter.

    La jeune fille qui l'accompagnait se dirigeait vers un stand qui évoquait à Herbert toutes sortes de choses, et notamment de souvenirs. Des pays lointains, il en avait souvent rêvé, et aurait beaucoup aimé voyagé - mais pas particulièrement au Japon, il devait pourtant reconnaître que, hormis quelques détails horribles, cette expatriation à Jewerly City n'était pas mal - mais il n'avait jamais pu, du simple fait que son père était un homme plutôt terre-à-terre, bien qu'il soit agréable. De nombreux souvenirs de sa France natale remontaient en lui tandis que les deux jeunes gens s'approchaient et que le petit français jetait des coups d'oeil à droite à gauche pour s'assurer de ne pas rater de choses intéressantes. Il y avait en face un stand de peluches, mais Herbert n'avait que peu d'affection pour les trucs mignons et autres choses que nombre de gens adorent. Il se pencha légèrement pour voir le livre que Rin consultait. Un passage sur la France ...

    « Dit Herbert-kun, c'est comment la France ? »
    Intérieurement, Herbert tiqua. Elle l'avait tutoyé. Ce n'est pas que ça le gênait, mais ... Il n'avait pas l'habitude. Beaucoup de gens ici se vouvoyaient, et ceci était surtout très vrai pour les Blancs et les Noirs, entre eux et pour les gens qui leur adressaient la parole. Bien que peu habitué à ça, le jeune français, soucieux de rester dans les règles de la politesse, avait vite pris le pli. La jeune Reine baissa les yeux. Herbert hésitait à déclarer que ce n'était pas grave - mais il doutait que ce soit bien poli à ajouter. Au lieu de ça, il eut un gentil sourire à l'attention de Kagamine-san.

    « C'est rien., murmura-t-il quand même, presque plus pour lui-même. »
    La France... A vrai dire, il y avait énormément de choses à dire. Les souvenirs affluaient.

    « C'est différent du Japon. En fait, c'est différent un peu partout, selon l'endroit où on est. »
    Les yeux bruns d'Herbert se perdirent dans le vide, tandis qu'il réfléchissait à ce qu'il pourrait bien dire. Il avait beaucoup aimé la France, quand même.

    « Moi j'habitais à la campagne, au milieu de plein de gens. Mais par exemple, avant que mes parents divorcent, j'habitais à Paris, et c'est une très grande ville, avec beaucoup de touristes. Il y a aussi des endroits avec des plages, du genre, des kilomètres et des kilomètres de sable, qu'on en voit plus la fin. Des montagnes aussi. Les gens sont sympa, sauf certains, mais on dit à l'étranger que les français râlent beaucoup, et je suis d'accord. »
    Une larme roula sur sa joue sans qu'il le veuille. Il l'essuya d'un revers de main. Il aimait beaucoup le Japon, les voyages, et tout ce qui y avait trait. Il ne regrettait pas du tout son père - ou peut-être un peu. Mais ... la France lui manquait quand même. Ses souvenirs de gamin affluaient : les fois où son père, exaspéré par ses questions, détournait son attention en l'emmenant jouer au dehors, les fois où il ne dormait pas de la nuit pour finir de lire un truc les fois où il s'engueulait avec Monsieur Laudier - pour mieux se réconcilier ensuite. Il fixa son regard brillant sur Rin.

    « Ça ne me manque pas vraiment ... mais ça me manque quand même. »
    Pause. Un truc à dire ? Il avait oublié, se maudissant d'avoir laissé une larme couler comme ça. Oublié ? Pas vraiment.

    « Et vous, vous avez toujours vécu au Japon Rin-san ? »

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Moi, je suis .



MessageSujet: Re: Un tour au vide-grenier {Rin Kagamine}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un tour au vide-grenier {Rin Kagamine}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville aux Jumeaux  ::  :: → Parc Central-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit